Chroniques de Sophie


Chroniques de Sophie une nouvelle façon de parlé de vous !

Venez vous faire connaître ! Contacter Sophie sur webenculture Facebook !

 

(cliquez sur le titre)

Contactez Sophie sur Facebook


Littérature


 

 

 

Laurence Kiehl.

Docteure-es-Lettres

Professeure à Genève


Chronique de Sophie

« La Masculine »

Laurence Qui-Elle

 

 Suite à une maladie ravageuse et mortelle, due à la nourriture carnée, les femmes (et uniquement les femmes) ont survécu.

L’histoire évolue dans un monde post apocalyptique, où le groupe de Femmes à la Plume est mené par la rédactrice La K et sa manipulatrice préférée Glike. 

L’histoire se passe dans un Paris sous un régime totalitaire. On découvre que La Notre-Dame est devenue une champignonnière. La Tour F-Elle penche désespérément vers l’Avenue de la Grande Désarmée.

Les langues déloyales des grammairiennes tournent autour de la Langfem et une révolution se prépare…

Laurence Khiel est docteur en lettres et professeur de français. La Masculine est une œuvre oulipienne : il s’agit d’un roman ne contenant aucun mot masculin avec des contorsions syntaxiques.

Sophie Mangin


 

 

 

 

 

Alain Maufinet

« Les Larmes du désert » 


Chronique de Sophie

Alain Maufinet

« Les Larmes du désert » 

 

Ronan était opticien. Pour oublier sa banqueroute professionnelle, il décide de parcourir les déserts du globe. Lors de son voyage dans le désert du Sahel, il est kidnappé par un groupe de trafiquants de drogue. Pendant sa captivité, il se remémore les évènements qui ont marqué sa vie. Les femmes ont tenu une place importante dans sa vie. Yasmine qu’il rencontre dans ces turpitudes sera son ange gardien pour échapper au Reptile. Ce récit est un mélange de courses poursuites, de suspense haletant qui vous tiennent en haleine jusqu’à la fin.

 

Alain Maufinet, solitaire, il voyage guidé par ses lectures, séduit par les auteurs romantiques. En 1969, il choisit l’uniforme. Chevalier de l’ordre national du mérite, puis de la légion d’honneur, il est chargé de missions en particulier en Afrique francophone. Colonel à l’aube de l’an 2000, il change de vie pour diriger une agence immobilière. Il aime les mots de la vie réelle, il adore ceux de la fiction. Il imagine les secrets des hommes et des femmes qu’il croise, pour les peindre.

Sophie Mangin