Créateurs (trices)  de costumes


Dictionnaire des créateurs (trices) de costumes

 ( Travail personnel)

 

 

 

Ada B.Peacock (1896- ? Américaine)

 

 

Agnès Evein ( 1963 Française)

est une créatrice de costumes de cinéma, TV, théâtre.

(cliquez sur chaque titre)

Source      Site officiel source

 

 

Agnès Negre

Créateur de costumes pour le cinéma la télévision tout ce qui touche l’écran de près ou de loin. Agnès Nègre est créateur de costumes pour le cinéma ainsi que peintre et graveur.

Elle a reçu le Prix des Métiers d’Art en 1967. Elle fut ensuite chargée de cours à la FEMIS (1990-1991).

Elle donne de nombreuses conférences et interventions dans des écoles de Cinéma – de Costumes et à la Sorbonne – Paris 1, (section licence et maîtrise d’histoire.) et dès 2008 à l’ENSATT de Lyon.

Elle fait partie du jury de la SEMA (prix des Métiers d’Arts du Spectacle) depuis 1995.

Agnès Nègre habille les films d époque de 200 à 3000 costumes – de l’Antiquité à 1970., n’habille pas le

contemporain. Elle a été nominée au César 1991 des meilleurs costumes pour La Gloire de mon Père et le

Château de ma Mère. Depuis 1967 – 197 films pour le Cinéma et la Télévision. (Dont deux « 7″ d’OR)

Le public la connait bien puisqu’elle a créé les costumes des nouvelles adaptées à la télévision qui ont rencontrées un grand succès : Les Maupassant et au siècle de Maupassant.

(cliquez sur le titre)

Source 

 

 

Agostino Pace ( Français)

Décorateur, Costumes, directeur artistique.

Pace a créé plus de 190 décors et scénographies en France et à l’Etranger, pour le théâtre, l’opéra, le cinéma, la télévision. Depuis 2004, Pace a signé les décors et les scénographies pour : De si tendres liens de Loleh Bellon, m.s. Jean Bouchaud, Paris, 2004. Mr. Peter d’Arthur Miller, m.s. Jorge Lavelli, Paris, 2004. L’autre de Florian Zeller, m.s. Annick Blancheteau, Paris, 2004. La Hija del Aire de P. Calderon de la Barca, m.s. de Jorge Lavelli, Madrid, 2004. Le Roi se meurt d’Eugène Ionesco, m.s. Georges Werler, Paris, 2004-2005. Les Révérends de Slawömir Mrozek, m.s. Georges Werler, Eroc, Cachan, 2005. L’Inscription de Gérald Sibleyras, m.s. Jacques Echantillon, Paris, 2005. Le Mariage de Barillon de Georges Feydeau, m.s. Jacques Echantillon, Paris, 2005. 

Oscar et la dame rose d’Eric-Emmanuel Schmitt, m.s. Joël Santoni, Orléans, 2005. Eva de Nicolas Bedos ms. Daniel Colas, Paris, 2005. L’avare de Molière, m.s. Georges Werler, Paris, 2006. L’importance d’être Constant d’Oscar Wilde, m.s. Pierre Laville, Paris, 2006. Puzzle de Woody Allen, m.s. Annick Blancheteau et Jean Mourière, Paris, 2007. Démocratie de Michael Frayn, m.s. Jean-Luc Tardieu, Orléans, 2007. Himmelweg de Juan Mayorga, m.s. Jorge Lavelli, Vincennes, 2007. Le malade imaginaire de Molière m.s. Georges Werler, Paris, 2008. Le Garçon du dernier rang du Juan Mayorga, m.s. Jorge Lavelli, Vincennes, 2009. Les Autres de Jean-Claude Grumberg m.s. Daniel Colas, Paris, 2009. Simone Boccanegra, Opéra de G. Verdi, m.s. Jorge Lavelli, Halles aux grains, Toulouse, 2009. Dernière Station avant le désert de Lanie Robertson, m.s. Georges Werler, Eroc, Paris 2010. Le Roi se meurt, d’Eugène Ionesco, m.s. Georges Werler, Paris, 2010. Henri IV Le bien aimé de Daniel Colas, m.s. Daniel Colas, Paris, 2011.

(cliquez sur chaque titre)

Agostino Pace source 

Agostino Pace source scénographie 

Agostino Pace liste de scénographe, costume autres métiers source 

 

 

Alberto Fabio Lorenzi (1880-1969 Italien)

Plus d'une affiche d'un créateur de costumes, il expose au Salon des Humoristes, Salon d'Automne et au Salon des Indépendants. Il a travaillé pour des Folies Bergère. Il a fait des illustrations élégantes et sophistiquées pour les périodiques humoristiques et pour les plus grands magazines de l'époque de la mode, ainsi que pour les livres sérieux. Après les années 1930, il se consacre exclusivement à la peinture

(cliquez sur chaque titre)

Source       Source Gouache 

 

 

Alec Shanks (1904-1987 Anglais)

commencé par travailler pour le Birmingham Royal Theatre, puis arrive à Paris où il a conçu des costumes pour le Moulin Rouge en 1926. Il a d'abord collaboré avec Erté a ensuite travaillé à la pige pour Max Weldy, la création des costumes pour le Folies Bergère (1929-1932). Il a conçu le nouvel intérieur du théâtre, qui a contribué à sa renommée. Dans les années 1930, il est revenu à la Grande-Bretagne et est devenu directeur de production pour plusieurs théâtres de Londres, et de temps en temps pour ceux de New York et Paris. A la fin des années 1930, il a ouvert sa propre maison de costume, parfois en employant Erté. Il était célèbre pour dépasser votre budget.

(cliquez sur le titre)

Source 

 

 

Aleksander Rzewuski (1893-1983 Russe)

aussi connu sous le nom d’Alex-Ceslas Rzewuski, descend d’une très ancienne famille noble russo-polonaise. La mère d’Aleksander était une aristocrate russe de Saint-Pétersbourg ; et certains des membres de la famille Rzewuski furent magnats et grands-hetmans en Pologne. Le terme magnats désigne les grands propriétaires polonais, puissants dans la vie économique et politique au XVIIIe siècle. Le titre de magnat était héréditaire.

Celui de Grand Hetman était attribué au chef des forces militaires polonaises. Malheureusement, la famille Rzewuski se verra obligée de fuir la Russie des Soviets lors de la révolution d’octobre 1917 et Aleksander arrivera ruiné à Paris. Doté d’un réel talent de dessinateur, il commence alors, vers 1920, une carrière d’illustrateur et de portraitiste mondain pour la presse parisienne, notamment pour les magazines Femina et La Vie Parisienne. Immergé dans le monde social et artistique du Paris des années 1920, il côtoie des personnalités mondaines telles que Misia Sert - égérie et muse de nombreux artistes , Winnaretta de Polignac, héritière des machines à coudre Singer ; mais aussi la princesse Dolly Radziwill, personnage incontournable de la vie mondaine de l'entre-deux-guerres, ou encore Jean Cocteau. Installé rue Théophile Gautier, Rzewuski réalise de nombreux portraits à la pointe sèche et connaît un succès rapide. La galerie Georges Petit lui consacre d’ailleurs une exposition en Juin 1922, qui lui vaudra de nombreuses commandes. Cette ascension artistique est en revanche stoppée en 1926, lorsqu’il choisit d'entrer dans les ordres, chez les Dominicains, au couvent de Saint-Maximin.

De confession orthodoxe, il se convertit au catholicisme et est ordonné prêtre en 1932. Ainsi, sa période de production artistique est extrêmement brève : elle durera six ans. Les œuvres de Rzewuski sont rares sur le marché, la plupart d’entre elles étant toujours en mains privées.

Expertissim propose actuellement à la vente une aquarelle de petit format, rehaussée d’encre et de gouache ; intitulée L’offrande à la reine . Cette œuvre étonnante est révélatrice de l’originalité du travail de Rzewuski : un style propre, des couleurs à l’harmonie recherchée, et surtout une grande finesse du dessin, une perfection du détail. Nous pouvons remarquer dans certaines de ses œuvres une influence du peintre et dessinateur Paul Helleu (1859-1927), avec peut-être une plus grande finesse du trait. Rzewuski a publié ses mémoires, lesquels ont permis de connaître sa manière de travailler ; ainsi que plusieurs ouvrages décrivant le milieu artistique parisien des années 1920. On lui doit aussi la décoration de l’intérieur de la basilique de la Sainte-Baume, lieu de pèlerinage traditionnel de Provence. Claire Bartoli, étudiante à l'EAC.

(cliquez sur le titre)

Source 

 

 

Alexandre Benois (1860-1960 Russe)

Peintre, illustrateur, décorateur de théâtre et de ballets. Il est l’un des principaux acteurs de la renaissance artistique russe au début du XXe siècle.

Alexandre Iacovleff (1887-1938 Russe) est un peintre russe naturalisé français devenu célèbre par ses nombreux portraits Africains et Asiatiques

(cliquez sur le titre)

source 

 

 

Alexandre Jean Louis JAZET ( dit Minon ou Japhet 1814-1897)

Alexandre Jean Louis Jazet était un peintre français bien connu et illustrateur du XIXe siècle. Il a fait des

gravures après H.Vernet, H.Belange, Paul Delaroche et il travaillait souvent sous des pseudonymes "Japhet" ou "Minon". 

(cliquez sur le titre)

Alexandre Jean Louis Jazet artnet

 

 

Alexandre Zinoview (1889-1977 Russe)

Artiste russe, il arrive à Paris en 1908 pour compléter sa formation de peintre et participe aux Salons parisiens dès 1909, en même temps qu’il expose à Moscou et à Saint-Pétersbourg. A son retour de la Première Guerre, durant ,les années folles, il réalise dessins de mode pour les journaux féminins, décors et costumes pour le music-hall (les Folies Bergères, le Casino de Paris)

(cliquez sur chaque titre)

Alexandre Zinowiew arnet             Collection Piollet 

 

 

Alfred Grevin (1827-1892 Français)

était un sculpteur, caricaturiste, dessinateur et créateur de costumes de théâtre

(cliquez sur le titre)

source 

 

 

Alfredo Edel (1859-1912 Italien)

illustrateur et scénographe et dessinateur de costumes, il participa également à la réalisation des premiers costumes pour les films d’opéra lors de l’avènement du cinéma primitif, muet entre 1895 et 1912. Sa vie se partage entre Londres et Paris.

(cliquez sur le titre)

source 

 

 

Anderson Percy (1851-1830 Anglais)

peintre et concepteur de costume, Mieux Connu versez fils Travail verser le D'Oyly Carte Opera Company, Sir ,Herbert Beerbohm Tree compagnie d 'au Théâtre de Sa Majesté et comédies musicales édouardienne.

(cliquez sur le titre)

Source 

 

 

André Boll (1896-1983 Français)

décorateur et costumier pour l'opéra, le théâtre et le ballet. Il est aussi critique d'art.

(cliquez sur le titre)

source 

 

 

André Houdiakoff (1895-1985)

(cliquez sur le titre)

Art russe et livres

 

 

André Pierre Levasseur (1927-2006 Français)

Décorateur de théâtre, Modéliste chez le couturier Christian Dior (1949-1956) puis Décorateur de

théâtre. œuvres : costumes pour Piège de lumière (ballet créé par le grand ballet du marquis de Cuevas, 1952), décoration des fêtes données à l’occasion du mariage du prince Rainier de Monaco (1956), décors et costumes d’Un fil à la patte (à la Comédie Française, 1961), le Voyage de M. Perrichon (à la Comédie Française, 1965), la Puce à l’oreille (au théâtre Marigny, 1967), Désiré, la facture, l’Amour masqué, les bonshommes, le Ciel de lit, il était une fois l’opérette (au théâtre du Palais-Royal), la Chauve-Souris (à l’Opéra-Comique, 1968), Occupe-toi d’Amélie (au théâtre de la Madeleine, 1969), Un sale égoïste (au théâtre Antoine, 1970), Monsieur Pompadour (au théâtre Mogador, 1971), le Tournant (au théâtre de la Madeleine) et la Cage aux folles (au théâtre du Palais-Royal) (1973), l’impromptu de Marigny (au théâtre Marigny, 1974), l’Autre Valse (au théâtre des Variétés, 1975), le Spectacle Labiche (au théâtre Marigny, 1975), Féfé de Broadway (1977), Bd Feydeau (au théâtre des Variétés, 1978), Joyeuses Pâques (au théâtre du Palais-Royal) et Potiche(1980), décors de Reviens dormir à l’Élysée (1981), le Bluffeur (1984), Y a-t-il un otage dans l’immeuble ? (1986), Mr Masure (1975- 1987), la Vie est trop courte (1981), Au secours, elle me veut (1985), Tu m’as sauvé la vie (1989), Bon week-end, Mr Bennett (1990), le Canard à l'orange (au théâtre Daunou, 1992), Patate (au théâtre des Nouveautés, 2002), Ma fille travaille à Paris (au théâtre des Nouveautés, 2004); décoration (1954-94) des galas de Monte-Carlo et des salles de jeux du casino, de lrevue Paris Mes Amours (à l’Olympia, 1959) et des spectacles Holiday on Ice (1964-1968 et 1977-1982); Auteur de la revue Joséphine (à Monte-Carlo, 1974 et à Bobino, 1975), Charimari (théâtre Saint-Georges, 1981), Thierry Féerie (Palais des Congrès, 1980), envoyez la musique (1982), la Fille sur la banquette arrière (au théâtre du Palais-Royal, 1983), Lily et Lily (1985), Antigone (1987),l’Illusionniste (au théâtre des Bouffes parisiens, 1989), Si je peux me permettre (au

(cliquez sur le titre)

André Levasseur décorateur de théâtre

 

 

André Lhote (1885-1962 Français)

est un peintre cubiste, théoricien de l'art et enseignant français. Peintre de sujets de sports, nus, portraits, paysages, marines, natures mortes, peintre à la gouache, graveur, illustrateur.

(cliquez sur le titre)

Source 

 

 

André Saglio (dit Jacques Dresa 1869-1929 Français)

était un célèbre artiste bien connu pour son travail dans la Gazette du Bon Ton.

(cliquez sur le titre)

source

 

 

Anne Le Moal Costumière, (création et réalisation) dominante théâtre Elle est la fille du peintre Jean le Moal qui a collaboré avec Jean Dasté et Maurice Jacquemont comme décorateur scénographe. Elle est elevée dans une ambiance vouée à l’art et au théâtre, elle appartient à une famille artistique importante dont la généalogie passe par Jacques Copeau, Jean Dasté, et les peintres Le Moal et Manessier. Elle-même a fait des études d’Histoire de l’Art, de Philosophie et d’Ethnologie avant de se destiner totalement à la création et la réalisation de costumes de scène. Parallèlement elle a travaillé comme décoratrice notamment avec Marie-Hélène Dasté (fille de Jacques Copeau) et le scénographe Jean Baptiste Manessier.

Elle a réalisé les costumes de très nombreux spectacles, pour le théâtre, le cinéma et la télévision.

(cliquez sur le titre)

Source 

 

 

Anthony Powell (1935 Britannique)

Costumier, collaborant régulièrement avec les réalisateurs Roman Polanski et Steven Spielberg, il a remporté trois fois l'Oscar de la meilleure création de costumes et une fois le César des meilleurs costumes.

(cliquez sur le titre)

Source 

 

 

Armand Vallée (1884-1960 Français)

Cet illustrateur est connu principalement pour ces scènes légères, ou ses illustrations de mode raffinées. Il fut l'un des piliers de la revue " la Vie Parisienne" (avec ses confrères Henri Avelot, Fabien Fabiano, Henri Gerbault et Georges Léonnec). On retrouve sa signature dans de nombreux journaux illustrés des années folles parmi les plus connus: “Fantasio”, “Ridendo”, “Ric et Rac”. Cette illustration représente la championne de tennis Suzanne Lenglen surnommée "La première raquette de France". Elle a fait l'objet d'une couverture datée du 17 mars 1923 pour "La vie parisienne".

(cliquez sur le titre)

Dessins

 

 

Aubrey Vincent Beardsley (1872-1898

est un illustrateur britannique, souvent associé au mouvement Art nouveau. Sa carrière en tant qu'artiste débuta à la suite de sa rencontre avec le peintre préraphaélite Edward Burne-Jones, qui l'orienta vers la Westminster School of Art où Beardsley suivit l'enseignement du professeur Frederick Brown.

(cliquez sur le titre)

Source 

 

 

Aumond Jean (Français)

actif 1919-1965) Considéré comme l'un des concepteurs de costumes les plus brillants et productifs pour le music-hall parisien, Aumond costumes conçus pour tous les théâtres les plus prestigieux : le Casino de Paris, le Concert Mayol, le Bataclan, le Ambassadeurs , Marigny, le Folies Bergère et le Palais

(cliquez sur le titre)

Collection Piollet

 

 

Barbey Louis Valdo (ou Valdo-Barbey 1883-1964 Suisse)

est un dessinateur, peintre et décorateur

(cliquez sur le titre)

source 

 

 

Barsacq André (1909-1973 Français)

metteur en scène, réalisateur et dramaturge, décorateur, scénographe et directeur de théâtre.

(cliquez sur le titre)

Source 

 

 

Bartoli Josep (1910-1995 Espagnol)

artiste et homme politique espagnol, dessine dans la revue Holliday, dans le supplément Reporter du Saturday Evening Post. En France, il illustre de nombreux ouvrages pour le Club français du livre.Il est également un peintre et un créateur de collages.

(cliquez sur le titre)

Source 

 

 

Benigni Léon ( 1892-1948 Français)

était un dessinateur, lithographe et illustrateur dans un, vraiment le style distinctif Art Déco. Son plus grand succès commercial était aussi un affichiste, le plus célèbre étant "Brides les Bains", 1929.

(cliquez sur chaque titre)

Source     Benigni dessins 

 

 

Benito (Eduardo Garcia Benito, dit Benito né en 1891-1981 Espagnol)

illustrateur espagnol. Il est surtout connu comme dessinateur de mode. Après des études aux Beaux Artsde Madrid il s'installe à Paris en 1910. En 1913, il travaille pour Alfred Tolmer, puis, en 1916, pour Draeger. Cesdeux imprimeurs représentent alors l'excellence française de l'édition publicitaire entre 1910 et 1950.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Bernard Boutet de Monvel (1881-1949 Français)

est un peintre, sculpteur, graveur, illustrateur de mode et décorateur.

Parallèlement à sa carrière de peintre et de graveur - et de manière plus alimentaire - Bernard Boutet de Monvel livre très régulièrement des dessins d’illustration humoristiques, et surtout des dessins de mode, à des revues comme Fémina, Jardin des modes nouvelles… Le couturier Paul Poiret, qui a très tôt admiré son talent, s’assure, dès 1908, la collaboration du peintre qui passe, en raison de sa grande beauté et pour son goût irréprochable, pour le prince des dandys parisiens. La rencontre de Bernard Boutet de Monvel avec Lucien Vogel, lors d’un vernissage de ses œuvres à la galerie Henri Barbazanges en 1911, sera à l’origine de sa collaboration très active à la Gazette du Bon Ton, dont le premier numéro parait à la Librairie centrale des beaux-arts en novembre 1912. Il y retrouve son cousin Pierre Brissaud, Georges Lepape, Charles Martin, George Barbier… Cette même année, il devient également collaborateur du Journal des dames et des modes, que relance Georges Barbier, Paul Poiret et Tommaso Antogini.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Bertaux Lucien (1905- -? Français) (Actif jusqu’en 1961)

concepteur de costume, Il a beaucoup travaillé pour l'impresario Jo mehu Olympia (1941 - 43) et plus tard à la plus célèbre Music- salle à Paris et à Londres. Auteur de plusieurs affiches, dont une pour le Alemagna Milan, ses peintures naïves approches de l'art. Il a exposé dans divers Salons parisiens (des Artistes Français, d'Automne des Indépendants) et la Nationale des Beaux- Arts.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Bianchini Charles (1861-1905 Français)

dessinateur de costumes de théâtre français, Il débuta en dessinant des costumes de fantaisie pour des revues et devint de 1883 à 1905 le dessinateur attitré de l'Opéra, tout en continuant à dessiner pour d'autres scènes parisiennes, notamment celle de l'Opéra-Comique.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Bilinsky Boris (1900-1948 Russe)

est un costumier, chef décorateur et affichiste,

(cliquez sur le titre)

source 

 

 

Bill Gibb (1943-1988 Écossais) était un créateur de mode écossais qui est devenu célèbre dans les années 1960 et 70 pour ses dessins insolites et flatteuses

(cliquez chaque titre)

source         Dessin de mode et d'illustration au 20ème siècle

 

 

Bob Mackie Robert Gordon (1940 American)

créateur de mode , mieux connu pour son costumes pour les icônes de divertissement tels que Carol

Burnett , Cher , Barbara Eden , Bette Midler , Diana Ross , Judy Garland , Liza Minnelli , Tina Turner , Joan

Rivers et Mitzi Gaynor . Il était le créateur de costumes pour Carol Burnett sur The Carol Burnett Show pendant toute sa course de 11 ans et conçu les costumes de ses retombées,la famille de Mama , et pour l'adaptation de la télévision 1993 Gypsy.

(cliquez sur le titre)

source

 

 

Bordet Pascal (Français)

est costumière de théâtre et illustratrice, après des études aux Beaux-arts, Pascale Bordet a travaillé comme costumière au Théâtre du Trèfle de 1979 à 1982 puis à l’Opéra Garnier de 1982 à 1986. Depuis plusieurs années, elle travaille comme costumière indépendante. Son travail de création a été récompensé plusieurs fois : Molière de la meilleure création de costumes en 1999 pour Mademoiselle Else et en 2002 pour Le Dindon. Prix Renaud-Barrault en 2000. Son livre La magie du costume a obtenu le Prix Diapason du livre d’art en 2008.

(cliquez sur le titre)

Costumière de théâtre, peintre     Pascale Bordet 

 

 

Borge Fyscher (1903-1936 Danois)

Fisher a grandi à Boston, où sa famille s'était établie. De 1927 à 1935, il a réalisé des costumes pour plusieurs revues aux Folies Bergère et quelques autres théâtres. Ses dernières esquisses connues remontent à 1936.

(cliquez sur le titre)

Collection Piollet

 

 

Bouchène Dimitri (1893-1993 Français)

Décorateur de théâtre, costumier et illustrateur, il se voue principalement à la décoration de théâtre et

accessoirement à l'illustration et fait partie de ces décorateurs qui travaillent dans la suite de Christian Bérard. Il représente des images aériennes de ballet au trait gracile et libre. Il est aussi peintre et représente des paysages urbains au chromatisme économe et au graphisme léger et moucheté, ainsi que des bouquets de fleurs non conventionnels. Il fut sollicité par Robert Ricci pour illustrer l’habillage des parfums.

(cliquez sur le titre)

Source 

 

 

Brun Abel (18 ? 19 ? Français)

Costumier, dessinateur

 

 

Cappiello Leonetto (1875-1942 Italien)

est un peintre, illustrateur, caricaturiste et affichiste italien, naturalisé français en 1930.

(cliquez sur le titre)

Source 

 

 

Carlos Saenz de Tejada (1897-1958 Marocain)

était un peintre, affichiste, créateur de costumes, décorateur et illustrateur. Son style était éclectique,

de manières à l'épopée naturaliste fasciste esthétique , y compris à l'occasion des expériences néo-avant-garde de la nature cubiste . 

(cliquez sur le titre)

source

 

 

Carré Jenny (1902-1945 Française)

Dessinatrice de costumes de théâtre, Son style est inspiré par Georges Barbier, Gerda Wegener et Kuhn- Regnier. En 25 ans de carrière prolifique, elle a beaucoup travaillé pour la Gaîté Lyrique (1919 - 28) et plus tard pour le Concert Mayol, le Palais, le Casino de Paris et Mogador.Formé avec H. - R. Fost une paire de designers parmi les plus populaires et appréciés par la musique salle pendant ces années.

Il a également travaillé pour le Ziegfeld Follies à New York, le Palladium de Londres et des studios de cinéma, la création de plus de 32 000 dessins de sa carrière. elle est mort à 43 ans en donnant naissance à son deuxième fils.

(cliquez sur le titre)

Source 

 

 

Carwald Renée (prénom Renée ?) (femme de Jean Carwald parolier ?)

 

 

Cassandre A.M. (1901-1968 Ukrainien)

est un graphiste, affichiste, décorateur de théâtre, lithographe, peintre et typographe français. Il est principalement connu pour ses affiches publicitaires.

(cliquez sur le titre)

Source 

site officiel 

 

 

Catherine Leterrier (1942 Français)

est une costumière et chef décoratrice. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Catherine_Leterrier

Cécile Beaton (1904-1986 Anglais) Créateur de costume pour le théâtre, la mode et le cinéma.

Charles Bétout (1869-1945 Français) Bétout était le principal créateur de costumes de la Comédie Française de 1919 à 1939. Il a également créé des costumes pour grands opéras et des films historiques et était célèbre pour ses costumes du XVIIe et du XVIIIe siècle. Bétout parfois travaillé pour le music-hall, en particulier les Folies Bergère de 1925 à 1931.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Charles Gesmar (1900-1928 Français)

Gesmar, dont la carrière a été écourtée par sa mort prématurée à l'âge de 28, costumes conçus pour les Folies Bergère, mais aussi pour plusieurs autres théâtres comme le Bataclan, le Marigny, et le Casino de Paris. Il était le designer en chef de l'Olympia, mais surtout il était le principal créateur de costumes de Mistinguett, qui a pris soin de lui comme son propre fils.

(cliquez sur le titre)

Source 

 

 

Charles Martin (1884-1934 Français)

est un dessinateur. Le style de Charles Martin, au trait délicat, excelle dans les techniques de l'eau-forte et du pochoir rehaussé d'un trait typographique. Influencé par le cubisme, son style devient épuré et se caractérise par un trait précis, efficace et joyeux. Il débute dans des revues légères puis, vers 1912, dessine pour les grandes revues d'élégance françaises (la Gazette du Bon Ton, Femina...) ou américaines (Harper's Bazar, Vanity Fair). Il s'oriente rapidement vers le luxe et l'art décoratif. Il exerce son talent dans les domaines les plus variés : mode, flacons de parfumerie, meubles, papiers peints, affiches..

source

(cliquez sur le titre)

 

 

Choubrac Alfred (1853-1912 Français)

est un peintre, dessinateur, affichiste et illustrateur. Il était créateur de costume, illustrateur, le premier avec Chéret à avoir fait des affiches chromo lithographiques. Il participa aux premiers films muets d’envergure en créant des costumes pour les films à grands spectacles.

(cliquez sur le titre)

source

 

 

Christian GASC (Français)

Christian Gasc est créateur de costumes pour le cinéma, le théâtre et l'opéra.

Pour donner une idée de l'ampleur de son travail, on peut dire que Christian Gasc a créé les costumes de plus de 55 films, de 19 opéras et de plus de 35 pièces de théâtre.

Il a reçu un César en 1998 pour "Le bossu" de Philippe de Broca, en 1997 pour "Ridicule" de Patrice Leconte et déjà en 1996 pour "Madame Butterfly" de Frédéric Mitterrand. Il a également été salué par le monde du théâtre avec un Molière en 2003 pour la pièce "L'Eventail de Lady Windermere" d'Oscar Wilde, au théâtre du Palais-Royal. A présent, un des plus grands souhaits de Christian Gasc serait de travailler pour le monde de la danse.

(cliquez sur le titre)

source

 

 

Christian Jacques Bérard couramment surnommé « Bébé » (1902-1946 Français)

est un peintre, illustrateur, scénographe, décorateur et créateur de costumes français, sa création reste attachée particulièrement à l’oeuvre de Jean Cocteau qui lui faisait une totale confiance.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Cynthia Tinguey

Créatrice anglaise de costumes qui réalisa de nombreux costumes pour le music-hall et le cinéma.

 

 

Colin Paul (1892- 1985 Français)

était un peintre, décorateur et fut l'un des plus grands affichistes français.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Corrado Colabucci ( 1935-2002 Italien)

costumier et styliste

 

 

Curtis Louis 1926-1949 Anglais)

Il a créé des costumes d'un grand raffinement pour le plus célèbre music-hall, Palais, Casino de Paris, Folies Bergère et Châtelet. De retour en Angleterre, il a travaillé pour plusieurs théâtres dont le London Hippodrome, Apollo, Piccadilly et, enfin, au Palladium de Londres (1934 - 38)

et le prince de Galles (1934 - 40).

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Dasté Marie Hélène (1902-1994 Française)

Est une actrice et costumière, Créatrice de nombreux costumes, elle imagine des ensembles transformables munis de fermetures éclair qui servirent dans de nombreux spectacles et contribuèrent à donner un style particulier aux représentations. Classique de goût, elle est une partisane de formes simples et expressives au symbolisme aisément interprétable (celui des couleurs notamment.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

David Downton (1959 Britannique)

est un illustrateur de mode et portraitiste, David Downton est reconnu comme un illustrateur majeur des années 2000. Il utilise différentes techniques propres à l'illustration tels que le crayon ou le stylo-feutre, les encres colorées ou la gouache, mais également les découpages ou collages ; l'aquarelle et la gouache restant le plus souvent réservées aux petits formats . Ses dessins épurés sont fait de nombreux essais préalables, dans lesquels il fini par supprimer des éléments pour obtenir un résultat paraissant simpliste

(cliquez sur le titre)

source

 

 

De Losques Daniel (1880-1915 Français)

(Henri Daniel Casimir Paul Thouroude, dit Daniel de Losques)

est un dessinateur, caricaturiste. Thouroude fit d’abord des études de droit à Caen avant de s’inscrire à

l’Académie Julian. Il fit ses débuts au Figaro, puis travailla ensuite aussi pour L'Aurore, Fantasio, Je sais tout, Le Matin, Le Rire, Le Monde illustré, Paris illustré, Le Théâtre sur des sujets liés au théâtre.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Delamare Roseline (1911-2013 Française)

est une costumière française, débute au cinéma sur le film Untel père et fils, tourné en 1939-1940. Le dernier film auquel elle participe est Fort Saganne, sorti en 1984. Au total, elle collabore à une centaine de longs métrages, majoritairement des films français, mais également quelques films étrangers ou coproductions.

Pour la télévision, entre 1962 et 1984, elle contribue à quatre téléfilms et à deux séries. Au long de sa carrière, elle est également costumière de théâtre.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Dessès Jean (1904-1970 Égyptien)

est un couturier, Il est mondialement reconnu comme un des plus importants créateurs de mode des années 1940, 1950 et 1960. Son travail, basé sur ses voyages, est principalement inspiré des costumes traditionnels des antiquités romaine et égyptienne. Dessès est célèbre surtout par ses robes du soir en chiffon et mousseline appréciés par des stars de son époque et de nos jours s'inscrivant haut dans la liste des "must" vintage chic 1 adoré par Jennifer Lopez et Renée Zellweger.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Dethomas Maxime (1867-1929 Français)

est un dessinateur, peintre et décorateur français et du théâtre, Il s'est d'abord fait connaître par des fusains rehaussés représentant des types de Paris et d'Italie, dans un style large et vigoureux, et son goût des maîtres vénitiens du XVIIIe siècle l'amena à illustrer les Esquisses vénitiennes de Henri de Régnier. On a de lui, au musée du Luxembourg, le Solliciteur et le sollicité ; à Marseille, l'Epave. Ami de Toulouse-Lautrec, de Vuillard et de Jacques Rouché, Maxime Dethomas a ensuite donné de nombreux modèles de décors et de costumes au Théâtre des Arts, puis à l'Opéra, à la Comédie-Française, à l'Opéra-Comique, au Trianon-Lyrique et au Châtelet.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Dignimont André (1891-1965 Français)

est un illustrateur et peintre et graveur source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Andr%C3%A9_Dignimont

Dolly Arbre (1899-1962 Anglais La fille d'un cinéma actrice, Dolly arbre est rapidement devenu célèbre dans les années 1920 par la conception de costumes pour diverses revues de cinéma européennes (Londres, Madrid, Rome, Bruxelles ...). Elle a également travaillé pour le Folies Bergère (1919-1929), le Concert Mayol et le Ambassadeurs. Elle a travaillé dans le cinéma anglais en 1930 et plus tard pour Hollywood. Grâce à ses créations pour de grands artistes tels que Jean Harlow, Judy Garland, Lana Turner et beaucoup d'autres, elle a acquis une réputation internationale.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Dolly Tree (1899-1962 Anglaise)

une costumière et actrice anglaise. Elle débute au Royaume-Uni comme costumière dans les années 1920, sur divers spectacles de cabaret (musicales, revues, café-théâtre...)

(cliquez sur le titre)

source

 

 

Donald Cardwell (1935-2004 Américain)

est un décorateur et costumier, il est créateur de costumes ou décorateur selon les pièces. « Les décors sont de Roger Harth et les costumes de Donald Cardwell ! », la formule est énoncée de 1966 à 1984 à l'issue d'environ 480 pièces auxquelles il a collaboré, les spectateurs du théâtre Marigny reprenant la fin de la phrase en chœur.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Doris Zinkeisen (1898-1991 Écossaise)

créatrice de costumes, peintre, graphiste et écrivain. Elle était surtout connue pour son travail dans la conception théâtrale.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Drésa Jacques (1869-1929 Français)

Peintre, dessinateur. Collaborateur de la revue Art Déco "La Gazette du Bon Ton ", il illustre divers ouvrages dont, avec Béranger, " Autour de la Reine" de Pierre Girauld de Nolhac (dit Pierre de Nolhac,

 

 

Ambert Drian, de son vrai nom Adrien Désiré Étienne (1885-1961 Français)

Créateur de costumes pour le Bataclan, les folies bergère et le Châtelet. Il participe, au début du xxe siècle, entre autres à la Gazette du Bon Ton et à Le Journal des dames de Tom Antongini. Après la Guerre, on retrouve ses illustrations de mode en France dans L'Illustration et Femina de Pierre Lafitte, mais également dans Harper's Bazar en 19212. Il illustre également des romans ou des contes, participe à la création de vitrines aux États-Unis, à la décoration du bureau de Molyneux, ou des fresques pour Elsie de Wolfe. Outre ses illustrations, il est également l'auteur de peintures à l'huile : il termine sa carrière comme portraitiste, Wallis Simpson fut l'un de ces modèles.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Édouard Halouze (de son vrai nom Andrew de Passano 1895-1958 Français)

Halouze est devenu bien connu pour avoir introduit l'idée du cubisme à la mode et les costumes de théâtre, et pour sa contribution au développement du style 1925 (Art Déco). Il a travaillé pour un grand nombre de salles de musique de 1922 à 1931 et illustré un éventail de périodiques, en particulier les magazines de mode. Il a été redécouvert lors Art Déco a été réhabilité à la fin des années 1960. Il créa notamment des costumes pour le musichall et les folies bergère. Le retour, dans les années soixante-dix, la mode déco n'a redécouvrir son œuvre, affichée en 1973 à une grande exposition à Paris.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Édouard Pignon (1905-1993 Français)

Peintre de la nouvelle école de Paris, crée ses premiers décors et costumes pour Shéhérazade de Jules

Supervielle que Vilar monte au Festival d'Avignon de 1948.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Elizabeth Tavernier (1946 Française)

Est une créatrice de costumes.

En tant que styliste Elizabeth Tavernier est venu en 1977 quand Claude Miller film dramatique douce

illusion d'utilisation. Depuis le début des années 1980, elle travaille régulièrement en tant que créateur de costumes au film français. Le mélodrame de Sans-Souci Le Passant (1982) avec Romy Schneider dans le rôle principal a été la première production théâtrale, a créé les costumes pour le Tavernier. En 1986, elle a reçu le long avec le designer Christian Dior sa première nomination pour un César dans la catégorie des meilleurs costumes pour le thriller bras de fer . Pour le film de comédie La vie est un long fleuve tranquille est dirigée par Étienne Chatiliez trois ans plus tard, elle a reçu une autre nomination aux Césars. Dans les années 1990, elle a travaillé avec Wild Hearts (1994), les voleurs de la nuit (1996) et Alice et Martin (1998) à trois reprises sous la direction d’André . Pour Catherine Deneuve Tavernier conçu plusieurs robes de films, à côté de voleurs de la nuit pour les généalogies d'un crime (1997) et Place Vendôme (1998). Toujours dans le film américain comédie Woman on Top (2000) avec Penelope Cruz dans le rôle principal Tavernier était responsable des costumes. Directeur Claude Chabrol , elle s'est engagée dans la même année pour son film de crime Poison doux

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Endré (1905-1993 Italien)

Né d'une mère russe et d'un père italien, Endré arrivé à Paris après la révolution soviétique. Il a ensuite travaillé pour les folies bergère et quelques autres théâtres. La fortune de sa famille ayant disparu dans le krach de Wall Street, il a dû mener une vie plutôt aventureuse. Il a enseigné plusieurs disciplines spirituelles à Milan, au Mexique et à Los Angeles, où il est devenu un gourou et fonde sa propre école.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Enrico Job (1934-2008 Italien)

a été scénographe , créateur de costumes et écrivain.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Enrico Sacchetti (1877-1967 Italien)

était un peintre, illustrateur et écrivain.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Ernst Stern (1876-1954 Allemand)

D’origine roumaine, Stern a travaillé comme scénographe pour plusieurs théâtres de Berlin entre 1900 et 1920. Il a fréquenté l' Académie de Commerce de Vienne et à partir de 1894 l' Académie des Arts de Munich en Nicolas Gysi et Franz von Stuck . Dans Munich , il a dessiné pour les magazines jeunesse et Simplicissimus . Quand Tobias trou, le peintre rapide, il a rejoint les onze bourreaux , et était un membre de la Sécession de Munich et la Dramatic Society. En 1905, il est allé à Berlin et a travaillé pour les feuilles d'amusement . Reinhardt l'engage peu de temps après sa prise de contrôle de la scène allemande en 1906. Jusqu'au départ Reinhardt 1921, il conçu comme Chefbühnenbildner autour de 90 scénarios. Subordonnés lui ont été, entre autres Edvard Munch et Alfred Rouleau, avec qui il a collaboré à plusieurs reprises. Stern était l'un des Sécession de Berlin po Après le départ de Reinhardt qu'il a payé d'opéras et d'opérettes. Erik Charell lui 1924 gérant de l'équipement au fait Grosses Schauspielhaus . Pendant ce temps, entre autres choses, les engagés revues à tous (1924/25), pour vous! (1925/26), Mouth to Mouth (1926/27) et l'opérette The White Horse Inn (la première fois en 1930, plus de performances en 1931 London Coliseum , 1933 et 1936 Paris Théâtre Mogador Centre de New York).

En outre, Stern créé à partir de 1918 scènes régulières de films. Il a travaillé avec des réalisateurs de renom tels que Friedrich Wilhelm Murnau , Ernst Lubitsch ,Richard Oswald , Max Mack , Carl Froelich et William Dieterle ensemble. Pour Charell célèbre film historique et musical Les Danses du Congrès avec Lilian Harvey etWilly Fritsch , il a conçu les costumes. Au moment de la prise du pouvoir par les nazis en 1933, il était à Paris à la performance de l'opérette The White Horse Inn . Stern est resté d'abord à Paris et en 1934 de Charell à Hollywood pour le film Caravan alla chercher. Dans la même année, il se rendit à Londres, qui était sa deuxième maison. Ici il se concentre presque exclusivement sur son travail de scénographe en collaboration avec des écrivains britanniques, réalisateurs et acteurs, en particulier au théâtre de la Savoie , Aldwych Theatre et Adelphi Theatre . Par le roi, il a été honoré par l'attribution d'une pension.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Erté Romain de Tirtoff (1892-1990 Russe)

Grâce à son génie slave, et inspiré par les peintures persanes et indiennes décoratives du XVIe siècle, Erté a eu une influence séminale non seulement sur le style de costumes de théâtre, mais aussi sur le style Art Déco. Il est estimé avoir produit environ 25 000 dessins. Erté est mort en 1990 à l'âge de 98 ans, après une longue et prestigieuse carrière internationale.

En 1907, à l'âge de quinze ans, il vient à Paris et fait quelques essais artistiques pour les maîtres en place, sous le pseudonyme Erte. Il réalise également une sculpture en bronze argenté, la Demoiselle à la balancelle, de style Art nouveau, laquelle est tirée à dix exemplaires. Il s'installe à Paris en 1910 puis à Boulogne-sur-Seine. En 1911, il suit des cours à l’Académie Julian tout en réalisant des dessins de mode. Il dira de cette année passée à Paris « I did not discover Beardsley until when I had already been in Paris for a year ». En 1912, Romain de Tirtoff obtient d'être envoyé à Paris pour apprendre le métier de designer. Il adopte un pseudonyme pour ne pas "déshonorer" sa famille. Il conçoit ses premiers décors pour la présentation de robes de bal de type oriental pour le grand couturier Paul Poiret, puis les décors pour la pièce "Le Minaret" en 1913 pour le directeur de théâtre Jacques Richepin. Sa carrière est lancée. Il dessine également à l'encre de Chine pour la Gazette du Bon Ton. Dès 1915, il obtient son premier contrat important, qui durera vingt-deux ans, avec le magazine Harper's Bazaar puis mena à

bien une brillante carrière de conception de costumes et de décors de théâtre.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Félix de Gray (Français)

1889-actif jusqu'en 1932

Félix de Gray a travaillé principalement pour des Folies Bergère et quelques autres théâtres, tout en illustrant les magazines pour les maisons d'édition à Paris et à Londres.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Felix Fournery (1865-1938 Français)

Dessinateur de la maison Fortuny au début du siècle.

 

 

Felix Labisse (1905-1982 Français)

était un peintre surréaliste français que les surréalistes ont, toutefois, refusé de reconnaître comme l'un des leurs. En marge du mouvement d’André Breton, Il a été lié en 1947-1948, du fait de son amitié avec Christian Dotremont, à l’aventure du Surréalisme révolutionnaire. Dès le début des années 1940, son œuvre a été reconnue et soutenue par Robert Desnos, Paul Éluard, Philippe Soupault, Jacques Prévert. Patrick Waldberg lui a consacré en 1970 une importante monographie. Parallèlement à sa carrière de peintre, Labisse mena une carrière de décorateur pour le théâtre, la danse, l’opéra.

En 1935, il réalise les décors et costumes pour Autour d’une mère d’après Tandis que j’agonise de William

Faulkner, premier spectacle monté par Jean-Louis Barrault au Théâtre de l’Atelier. Il rencontre Jacques

Prévert et André Masson. En 1937, il fait la connaissance de Max Ernst, puis de Raymond Queneau. En janvier 1938, il expose au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles. En juin, il rencontre au Zoute, Jony Herlin qui devient sa compagne. Il réside l’hiver 1938-1939 à Bruxelles dans l’entourage de René Lust. Premières rencontres avec René Magritte et avec Paul Delvaux.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Fini Léonor (1908-1996 Argentine)

est une artiste peintre surréaliste, décoratrice de théâtre et écrivaine, d'origine italienne

(cliquez sur le titre)

source

 

 

Francisco Javier GOSÉ (1876-1915 Espagnol)

L'un des meilleurs illustrateurs de type moderniste . Il a étudié à l'École des Beaux-Arts de Barcelone. Il a

commencé à travailler pour des magazines comme L'Esquella de Torratxa , Barcelone Comica , Numéro de l'AGCS , La Saeta , Il Illustracio Llevantina ou Hispania .

Pendant quatorze ans (1900-1914), il avait vécu à Paris, où il a obtenu un grand succès avec ses dessins de la capitale française bohème et chic. Source : https://es.wikipedia.org/wiki/Javier_Gos%C3%A9

Hélène Marie Marguerite Perdriat (1894-1969 française est un peintre et graveur)

Elle débute sa carrière de peintre à la suite d'une maladie contractée à vingt-et-un ans et lors de laquelle elle réalise un autoportrait. Elle poursuit son œuvre, sans formation, avec des portraits de ses proches, des réminiscences de ses rêves, des peintures d'animaux ou de personnages imaginaires mais aussi desmarines et des illustrations de sa Bretagne affectionnée

(cliquez sur le titre)

source

 

 

Henry- Raymond Fost ( 1905 – 1970 Français)

Jenny Carré formé avec une paire de créateurs et des costumes parmi les plus populaires et appréciés par la musique trentaine de salles. Parmi eux se trouvait un accord total établi sans ambiguïté : Fost était homosexuelle. La similitude de leurs modèles est susceptible de rendre difficile d'attribuer à un ou d’autres conceptions non signées. À la mort de Jenny, avec qui il partage une passion pour le théâtre, les amis et étude, ont continué à concevoir pour le Casino de Paris ('46 et '66) et a commencé une longue collaboration avec le Châtelet (jusqu'à 61) et avec le Lido (1948 - 64).

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Ferdinand Bac (1859-1952 allemand)

est un écrivain, dessinateur, caricaturiste, décorateur, peintre, ferronnier, paysagiste et lithographe français il devint un artiste à la mode. Il est l’auteur de nombreux ouvrages littéraires et artistiques qu’il illustre brillamment de sa main 

 

 

Florrie Westwood (dates inconnues)

était un concepteur de Londres active dans la première partie du 20e siècle. Rien de plus n'est

connu à son sujet en dehors de ses dessins, à partir de laquelle nous pouvons voir qu'elle a produit élégant haut de gamme, si conservateurs, les modes. Plusieurs centaines de couturières maintenant anonymes et les concepteurs comme elle existe dans les villes à travers le pays jusqu'au milieu de la masse sur le marché du prêt-à-porter du 20e siècle est venue à dominer la mode.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Fontan Léo (1884-1965 Français)

est un peintre, illustrateur et décorateur

(cliquez sur le titre)

source

 

 

Fournery Felix (1865-1938 Français)

Dessinateur de la maison Fortuny au début du siècle.

 

 

Freddy Wittop (1911-2001 Néerlandais)

Wittop apprit à concevoir des costumes à 13 à l'Opéra de Bruxelles. Après avoir travaillé pour plusieurs théâtres belges, il est allé à Paris en 1930 et conçu des costumes pour les folies bergère (1931-1936), puis pour divers théâtres à Londres et à New York. Il s'installe à New York en 1940, a acquis la nationalité américaine en 1942 et enrôlés dans l'armée. Un danseur professionnel pendant huit ans, il a travaillé exclusivement en tant que concepteur à partir de 1958. Il est devenu l'un des principaux concepteurs de Broadway, Holiday on Ice et au moins 80 comédies musicales. Il est dit avoir esquissé environ 50.000 costumes. Il a reçu plusieurs prix pour bonjour Dolly.

Tony primé créateur de costumes, Freddy Wittop, est décédé le 2 février à quatre-vingt-neuf ans au Centre médical JFK à Atlantis, FL. Wittop est né à Bussum, Pays-Bas, le 26 Juillet, 1911. Wittop déménagé avec sa famille à Bruxelles où il est apprenti à 13 ans avec le designer en résidence à l'Opéra de Bruxelles. Installé à Paris en 1931, Wittop conçut pour les Folies Bergère et autres salles de musique, créant des centaines de costumes pour chœur ainsi que les étoiles Mistinguett et Joséphine Baker. Wittop a étudié la danse espagnole et dans les années 1930 a commencé une carrière de danseur professionnel à Paris qui a conduit à une reconnaissance internationale que lui et son premier partenaire, la célèbre Argentinita est apparue dans le monde entier. Il a également fait une tournée avec Pilar Gomez, Jose Greco, et Tina Ramirez. Wittop commencé à concevoir pour les Ic e Capades, en 1942, la même année, il a créé des costumes pour musicale de George Abbott Beat The Band. En 1949, a été Wittop desiging costumes pour Le Quartier Latin Night Club Revue. La renaissance de Harold Clurman de Shaw Heartbreak Maison avec Maurice Evans a Wittop succès significatif et fut suivie par le succès du

Carnaval avec Jerry Orbach et Anna Maria Alberghetti, suivie par des passages souterrains pour dormir pour David Merrick. En 1964, Wittop remporté le Tony Award des meilleurs costumes pour Bonjour Dolly avec Carol Channing. Par la suite, il a été nommé cinq fois supplémentaires pour les costumes pour le rugissement de

la Greasepaint, l'odeur de la foule ; je fais! Je fais! avec Mary Martin et Robert Preston, Le Happy Time de

Robert Goulet, un patriote pour moi ; et belles dames, Genre Messieurs . Après une retraite de onze ans à Ibiza au large des côtes de l'Espagne, Wittop retourné à New York pour la conception des costumes pour Les Trois Mousquetaires . Wittop retraite de nouveau en 1986 à Tequesta, Floride, même s'il a fait de fréquents voyages à Athens, en Géorgie, où il a occupé un poste de professeur adjoint à l'école de théâtre à l'Université de Géorgie. Il laisse dans le deuil une soeur, Martina Wittop Koning, des Pays-Bas. M. Wittop avait récemment eu été choisi comme récipiendaire 2001 du Prix Irène Sharaff de Theatre Development Fund pour "l'ensemble des réalisations dans la conception de costumes de théâtre." Le prix sera accepté à titre posthume en son nom lors d'une réception le vendredi 6 Avril, à l'Hôtel Marquis New York Marriott à New York.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

G.Sym (vers 1920)

Créateur russe actif entre 1900 et 1935 dans divers théâtres, dont celui du Bataclan et celui de la Chauve Souris.

 

 

Garcia Édouard Benito (dit Benito 1891-1981 Espagnol)

est un illustrateur. Il est surtout connu comme dessinateur de mode.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Gaston Noury (1865-1936 Français)

est un peintre, un affichiste et un dessinateur de costumes, Vers 1908-1910, Noury dessine des maquettes de costumes pour le Moulin Rouge et le cabaret des Ambassadeurs à Montmartre.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Georges Breitel (dit BIB (1888-1966)

Peintre, dessinateur, caricaturiste.

Bib est un modeste, que certains ont tenté de camper en arriviste. Bib est, tout simplement, un caricaturiste de bonne foi, dont la vue psychique est développé. C’est pourquoi il ne s’applique pas à reproduire l’enveloppe psychique de l’être, mais bien son corps psychique que l’on nomme aussi double (Jeanne Oudot 1922)

 

 

Georges Lepape (1887-1971 Français)

est un dessinateur de mode, affichiste, graveur et illustrateur français, particulièrement représentatif des années 1930.

(cliquez sur le titre)

source

 

 

George Barbier (1882-1932 Français)

Inspiré par le Ballet russe, Barbier a commencé sa carrière en 1913 en illustrant des livres sur les danseurs de Ballets Russes de Diaghilev: Nijinsky et Karsavina. Comme Erté, il est considéré comme l'un des fondateurs de l'Art Déco. Il a également travaillé pour grands couturiers tels que Worth, Lanvin et Poiret. Barbier conçu des

costumes pour de nombreux théâtres parisiens ainsi que pour le cinéma.

Biographie George Barbier :

Costume tailleur de Redfern,illustration par George Barbier dans la Gazette du Bon Ton, avril 1914.

Georges Barbier est né dans la rue Contrescarpe à Nantes, le 16 octobre 18821.

Élève de Jean-Paul Laurens à l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris il expose au Salon des

Humoristes de 1910 sous le nom d'Édouard William. Puis, l'année suivante, à la galerie Boutet de Monvel.

De 1912 jusqu'à sa mort, il figure régulièrement au Salon des artistes décorateurs. Il travaille pour des journaux satiriques tels que Le Rire ou La Baïonnette puis pour des revues de mode : le Journal des dames et des modes, qu'il lança de juin 1912 à août 19142, la Gazette du Bon Ton, à laquelle il livre non seulement des illustrations de mode mais aussi des textes, Modes et manières d'aujourd'hui, Les Feuillets d'art, Femina, Vogue France, Comœdia illustré. Il réalise l'ex-libris de Jacques de Nouvion, directeur de cette dernière revue.

Il crée de nombreux décors et costumes pour le music-hall, le théâtre ou le cinéma. On lui doit les costumes de Rudolph Valentino dans le film Monsieur Beaucaire (1924).

Il illustre des catalogues publicitaires et de nombreux livres, notamment ceux de Baudelaire, Théophile

Gautier, Pierre Louÿs,Alfred de Musset, Verlaine. Son chef-d’œuvre est l'Almanach des modes présentés passées et futures en cinq volumes, publié entre 1922 et 1925, sous le titre de Falbalas et Fanfreluches.

L'influence des vases grecs, des miniatures indiennes, d'Aubrey Beardsley et de Léon Bakst marqua profondément son style précis et élégant, typique de la facture Art déco.

(cliquez sur chaque titre)

Source      Les folles années de George Barbier

 

 

Georges Kugel Benda (1873 Français)

Actif en 1961, Il a étudié à l'École des Beaux- Arts de Paris.

Mais quand un nom en tant que portraitiste et peintre de natures mortes, il commence à dessiner à la

musique- hall, également au nom de l'atelier de Bénédicte Rasimi (1916 - 18).

De 1919 à 1924 crée les costumes pour différents magazines portées à Londres par le producteur André Charlot, puis repris à travailler pour le Ba- ta- clan, et plus tard pour le Moulin Rouge.

Depuis 1929, avec l'aggravation de la crise dans le music- hall, travaille pour le cinéma. Il est également l'auteur de pages de fans de la publicité.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Georges Léonnec (1881-1940 Français)

est un illustrateur français, connu notamment pour ses illustrations légères dans Le Sourire ou La Vie parisienne. Après la guerre de (1914-1918), Georges Léonnec signe une couverture sur trois de La Vie parisienne et Le Sourire, réalise des décors pour lesFolies Bergères et le Casino de Paris. Il correspond régulièrement avec de nombreux artistes de son époque.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Georges-L.-Armand Vallee (1884 – 1960 Français)

Son goût pour les pittoresque accentués dans les vêtements, l'a amené à effectuer de nombreux costumes de théâtre, dessins et modèles à l'occasion pour les couvertures des programmes. Il a également été concepteur à l'Opéra. Il a illustré de nombreux livres et de périodiques. Dans la conception de la couverture de "La Vie Parisienne", le 6 décembre 1919, Vallée spectacle, le style déco, son attention typique de sujets légèrement érotiques et sensationnels. Il a également été inspiré par des designers tels que Paquin, Worth et Jeanne Lanvin.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Georges Walkhévitch ( 1907-1984 Ukrainien)

est un créateur de décors, chef décorateur et costumier

Décorateur pour le théâtre, le cinéma et l’opéra. Il réalisa entre autres les décors de “La Folie des grandeurs“ et de “L’Eternel retour“. Gerda Wegener (1885-1940 Franco-danoise) est une portraitiste, peintre de genre, dessinatrice et illustratrice.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Girbal Gaston (1888-1978 Français)

était un Français illustrateur et peintre, connu pour ses affiches pour inclure le Folies Bergère , Édith

Piaf , Joséphine Baker , Geneviève Guitry, le Casino de Paris et de nombreuses compagnies de théâtre.

 

 

Goma Michel (1932 Français) est un styliste et costumier toulousain. Après des débuts chez Jeanne Lafaurie, il est styliste chez Jean Patou pendant dix ans 1965-1974 où Jean Paul Gaultier est son assistant. Il crée sa maison de confection dans les années 1975. Puis, il travaille pour les magasins japonais Isetan (robes de mariées, lunettes, bagages, et même voitures). Il dessine aussi les collections de prêt-à-porter de Carven pour revenir créer une ligne de prêt-à-porter chez Balenciaga en 1987. Il a réalisé les costumes pour la pièce Au théâtre ce soir de Yves Jamiaque.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Gontran René Ranson (1891-1977 Français)

Est un dessinateur, illustrateur et artiste peintre. - L'un des fondateurs de la "République de Montmartre". - Signe le plus souvent "Ranson" ses dessins et tableaux.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Gray de Félix ( 1889 et actif jusqu'en 1932).

Est connu de lui, sinon qu'il a conçu des costumes pour le Folies Bergère et un autre théâtre.

En parallèle avec ces limitées ses contributions à la scène, il a illustré des livres publiés à la fois à Paris et à Londres.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Grek (vers 1920)

Créateur de costume d’origine russe pour le cirque et le théâtre de la chauve souris

 

 

Guy Arnoux (1886-1951)

est un artiste, illustrateur et graphiste.

Il s'est intéressé aux domaines les plus variés de l'art décoratif : décors pour les paquebots (dont le Lafayette en 1930), publicités,jeux, affiches, menus, programmes, costumes, éventails, foulards, et même des chaussures2. Il laisse derrière lui un caractère d'imprimerie, intitulé Guy-Arnoux capitale, qu'il a réalisée en 1914 à la demande de Georges Peignot pour la fonderie G. Peignot & Fils. Henry Gray (était un pseudonyme d’Henri Boulanger1858-1924 Français) Il a utilisé le pseudonyme de H. Gray à signer ses créations d'affiches. Pour plus racé sujet, il a signé son travail avec le pseudonyme d’Orivois (qui signifie «épicé»). Il a commencé sa carrière la conception des illustrations et des couvertures de magazines. Il se tourna vers la conception d'affiches au cours de la "folie de poster" à Paris pendant les années 1890. Il est particulièrement connu pour ses affiches de bicyclette. D’autres affichistes également prise note de la conception affiches de bicyclette sont Jean de Palealogue (Pal) ,Georges Massias , Francisco Tamagno et Georges Favre . En plus de concevoir des affiches, il a également créé des caricatures satiriques.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Halmen Pet ( 1943- 2012 Roumain)

Metteur en scène, costumier, décorateur et éclairagiste.

 

 

Henry de Waroquier (1881-1970 Français)

est un peintre, sculpteur, dessinateur et graveur.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Henry Gerbault (1863-1930 Français)

est un peintre, illustrateur,affichiste et dramaturge. Ses sujets favoris sont les femmes parisiennes de la Belle Époque, les grincheux, les soldats, les belles-mères, le tout teinté d'ironie légère, de malice et non sans un certain érotisme. Il publia de nombreux albums – dont des bandes dessinées – des affiches, et connut le succès de son vivant.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Henry Raymond Fost (1905-1970 Français)

Décorateur et costumier

Hérouard Chéri (de son vrai nom Chéri-Louis-Marie-Aimé Haumé 1881-1961 Français)

est un illustrateur français des xixe et xxe siècles. Après avoir illustré des livres pour enfants il a travaillé de nombreuses années pour le journal La Vie parisienne ou d'autres revues comme Le Sourire, Fantasio, La Baïonnette. Sous le pseudonyme d' Heric, il a également réalisé un ensemble de dessins érotiques et sadomasochistes.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Hilda Steward

Rien de plus n'est connu sur Hilda Steward en dehors de ses dessins, à partir de laquelle nous pouvons voir qu'elle produit élégantes mode haut de gamme. Plusieurs centaines de couturières maintenant anonymes et les concepteurs comme elle existe dans les villes à travers le pays jusqu'au milieu du 20ème siècle, quand le marché de masse de vêtements prêt-à-porter en vint à dominer la mode.

 

 

Hugh Willoughby (1891-1973 Anglais)

Willoughby a été envoyé au front pendant la guerre et a passé deux ans en tant que prisonnier de guerre. Une fois libre, il a travaillé pour le Palace à Londres. Il arrive à Paris en 1920 et à partir de là jusqu'à la fin de 1925, il a conçu les costumes des revues au Marigny, le Casino de Paris, le Folies Bergère et parfois dans les théâtres anglais.À la fin des années 1930, il a émigré aux États-Unis et a créé sa propre maison de costume de théâtre à New York.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Iribe Paul (1883-1935 Français

est un illustrateur de mode, affichiste, journaliste et décorateur français. Il est considéré comme un des

précurseurs de « l'art déco ».

(cliquez sur le titre)

source

 

 

Isabelle Lebreton

est costumière réalisatrice depuis plus de 20 ans pour le théâtre, la danse, le music-hall et le

cinéma… Elle a travaillé entre autre au théâtre des Bouffes du Nord, au théâtre du Châtelet, à la comédie de Reims, au CDN Orléans, à l’Opéra de Paris, l’Opéra de Bordeaux, au théâtre des amandiers de Nanterre, au lido, à l’Alcazar, au Moulin –rouge. Ainsi elle participe aux créations de Jean pierre Vincent, Christian Schiareti, Marcel Maréchal, Stéphane Braunsweig, Peter Brook, Peter Stein au théâtre, James Ivory, Patrice Chéreau, Laurent Tirar, Bernie Bonvoisin. Elle a également réalisé des vêtements pour Christian Lacroix, haute couture et continue de faire des modèles pour différents stylistes. En 1996, elle intègre les équipes de mise en exposition decostumes au musée de la mode et du textile. Elle collabore également avec le musée Galliera et le musée de la Vieille Charité à Paris. Elle a enseigné les techniques de réalisation de costumes au GRETA du spectacle, en section DMA à Paris et à Lyon et continue d’enseigner à l’Ecole Nationale des Arts et Techniques du Théâtre (ENSATT) depuis 2003. En 2002, elle installe son atelier dans les anciens studios Pathé- Cinéma Albatros de Montreuil et rejoint le collectif Cerpcos, en 2007.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Ismael Mari Smith (1886-1972 Espagnol)

était un sculpteur , dessinateur et graveur catalan, Il est le principal représentant du courant sculpture

expressionniste qui a eu lieu en Catalogne dans la première décennie du XXe siècle, interrompu par la

consolidation de la pente de la classique du XXe siècle. En Avril 1911, le Journal de Barcelone annonce que l'artiste est allé à Paris où il a étudié à l' École Nationale des Arts Décoratifs jusqu'à 1914 , quand il a battu le Première Guerre mondiale . A Paris coïncidé avec les artistes Manolo Hugue , Mariano Andreu Manuel Cano Castro et Joseph sX . Savaient sur le monde de l'art, a collaboré avec Raoul Dufy et dessins publiés dans la prestigieuse revue de mode et "Journal des dames" "Revue Décembre élégance féminine."

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Jacques Aumond (1919-1965 Français)

Créateur de costumes pour le Châtelet, le Bataclan et Marigny.

 

 

Jacques Heim (1899-1967 Français)

est un créateur de mode, costumier pour le théâtre et le cinéma. Il a dirigé, de 1930 à sa mort, la maison de couture Jacques Heim et fut président de la Chambre syndicale de la couture parisienne de 1958 à 1962, période de transition entre le déclin de la haute couture et l’avènement du prêt-à-porter.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Jacques Villon (1875-1963 Français)

est un peintre et graveur cubiste

(cliquez sur le titre)

source

 

 

Jacqueline Moreau (1929 Française)

est une créatrice de costumes

 

 

Jean Boullet (1921-1970 Algérien)

était un dessinateur, illustrateur, critique de cinéma, écrivain.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Jean Demarchy

était un illustrateur de mode des années 1950 qui a travaillé dans les pastels tendres pour créer des images romantiques, abstraites, de la couture. Sans doute, illustrations comme celles-ci équipée mieux à l'idéal féminin de luxe et de la couture que la photographie. Ces illustrations, en particulier de la collection Stiebel de 1953, affichent une certaine esthétique de ces communes dans la façon dont ils transmettent le caractère tactile douce des tissus.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Jean Denis Malclès (1912-2002 Français)

est un peintre, affichiste et décorateur. On lui doit notamment la création du costume des Frères Jacques et de plusieurs affiches de cinéma ou de théâtre dont celle de La Belle et la Bête de Jean Cocteau.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Jean Dessès (né Jean Dimitre Virginie 1904-1970 Égyptien)

est un couturier. Il est mondialement reconnu comme un des plus importants créateurs de mode des années 1940, 1950 et 1960.

(cliquez sur le titre)

source

 

 

Jean Gabriel Domergue (1889-1962 Français)

est un artiste peintre

(cliquez sur le titre)

source

 

 

Jean Hugo (1894-1984 Français)

est un peintre, décorateur, illustrateur et écrivain, Il est l'un des artistes Art Déco formés à l'Ecole des Beaux-Arts de Bordeaux assimiler les enseignements de Toulouse- Lautrec, Adler et Humbert.

Paysage prometteur, commence bientôt à dépeindre les haute société et du showbiz étoiles séduisantes (Josephine Baker, Gina Lollobrigida, Brigitte Bardot, etc.). Dans le même temps l'illustration de livres et la création de costumes et affiches pour la musique- salle. Il a pris sa retraite à Cannes en 1955, devient directeur du Musée Jacquemart et organise de grandes expositions de peinture

(cliquez sur le titre)

source

 

 

Jean Larianov (1884-1964 Russe)

Peintre, illustrateur et costumier.

 

 

Jean-Louis Boussingault (1883-1943 Français)

Peintre, graveur et illustrateur de mode. - A pratiqué l'eau-forte, la pointe sèche et la lithographie.

Peintre méconnu découvert dans une revue d'art datant de 1943 où sont publiés : "la violoniste", 'le nu au

chapeau de forme", "le plat d'oursin", "jeune femme"et "le spleen de Paris" Peintre et illustrateur français. Il a été formé à Paris, au coratifs Ecole des Arts D?, Puis à l'Acad? Mie Julian. En 1901, il a étudié la lithographie et de 1902 à 1903 a fait son service militaire, à travers laquelle il a rencontré André? Dunoyer de Segonzac. En 1904, il a étudié sous Luc Olivier Merson et Jean-Paul Laurens à l'Académie Julian mie avec Dunoyer de Segonzac? Et il a rencontré Luc-Albert Moreau. Ces trois artistes sont devenus des amis proches et adopté un style naturaliste semblable qui a été maintenue grâce à la hausse du cubisme. De 1906 à 1908 Boussingault partage un atelier avec Dunoyer de Segonzac, et dans l'été de 1908 tous les trois fait un voyage de peinture à St Tropez.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Jean le Seyeux (1894-1957 Français)

Le Seyeux a commencé en 1920 par la conception de costumes pour le Bataclan, puis pour les revues de Rip, le Concert Mayol et le Folies Bergère. De 1921 à 1929, il a travaillé pour le Casino de Paris, où il a également créé des revues. Il a souvent travaillé pour Marigny, puis en 1932, il retourna à la Folies Bergère où il est resté jusqu'en 1934. En 1937, avec les premiers signes de la guerre apparaît, il part pour New York, où il a travaillé à Hollywood Theatre de l'Earl Carroll, au Monte Proser de et en tant que directeur artistique sur Broadway. Il retourna à Paris au début des années 1950. Comme Gesmar et De Gyarmathy, il a souvent été impliqué dans l'élaboration d'une revue.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Jeanne Paquin (1869-1936 Française)

est une grande couturière française. Elle est l'une des premières à avoir acquis une renommée internationale, à la fin du XIXe siècle.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Jenny Louise dit Jenny Carré (1902-1945 Française)

la fille d'un directeur de théâtre et un chanteur d'opéra jenny Carré savait show business très bien et fait ses débuts à 17 ans. De 1919 à 1928, elle crée des costumes pour la Gaîté Lyrique, puis pour de nombreux théâtres tels comme le Concert Mayol, le Palais, et le Casino de Paris. Elle et son collaborateur Raymond Fost été considéré parmi les designers les plus appréciés des années 1930. Jenny Carré a également travaillé pour le Ziegfeld Follies à New York, le Palladium de Londres et plusieurs studios de cinéma. On pense qu'elle a réalisé 32 000 dessins

(cliquez sur le titre)

Source 

 

 

Joë Bridge (1886-1967 Anglais)

Créateur de costume anglais vers 1900-1920 pour le théâtre.

 

 

John Bates (1938 Britannique)

était un créateur de mode qui faisait partie de la boutique scène qui a fleuri dans Londres dans les années 1960.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Joop Geesink (1913-1984 Hollandais)

producteur de films . Il est surtout connu pour son travail avec des marionnettes. Il est surtout connu pour sa création Joop Geesink Luki Lion.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

José de Zamora plus connu comme "Pepito Zamora" (1890-1971 Espagnol)

José de Zamora a commencé avec Paul Poiret pour qui il a conçu de nombreux modèles, souvent injustement attribué à Poiret lui-même. Dès les années 1920, il a développé son talent pour le Casino de Paris (1920-1921), le Bataclan, le Concert Mayol (1922-1927), le palais (1923-1928), le Moulin Rouge (1924-1927) et les Folies Bergère (1926-1929) dans les années trente la guerre civile espagnole l'a ramené à l'Espagne. Il est réapparu en 1940, travaillant au Casino de Paris jusqu'en 1961 et à Mogador (1947-1957) au milieu des années 1960, il est retourné en Espagne et s'est suicidé en 1971, à la suite de la préparation d'une exposition sur son travail.

Jose Zamora (Madrid, 1889 - Sitges, Barcelone, 1971) Peintre, dessinateur et écrivain.Eduardo Chicharro

étudiant, son travail propose entre modernisme et de l'avant-garde avec son entourage, formé par Alvaro Retana , Antonio de Hoyos et Vinent , Laguna Gloriacomtesse de Laguna, danseuse Tortola Valencia (fond de la magie et de l'occulte ) et lemarquis de Villalobar errent dans les nuits Madrid vivant librement et présentant son ambiguïté. Pepito Zamora vierge mince marche avec une cohorte de garçons atildadísimos, le scandale du gel de cheveux, le khôl, anneaux rares. Juste pour cela et nous donner un très différente de l'image que nous avons de l'Espagne, d'où l'importance de la récupération de ces personnages qui ont écrit une histoire très différente de l'officiel. José de Zamora Zamora ou Pepito être une figure importante en elle-même, rappelé avec affection et émotion pour la même Erté dans ses mémoires «Les choses dont je me souviens". Ami de Mistinguett, Joséphine Baker, Colette, Coco Chanel, Jean Cocteau ..., qu'il a rencontré lors de son séjour à Paris. Au début de la Première

Guerre mondiale rentrée en Espagne où il se mêler à Cansinos-Assens, Valle, Gómez de la Serna. En 1910, il a commencé à publier ses travaux dans des publications telles que "Sphere" ou "Nouveau Monde", avant de passer à travailler dans l'atelier du père de la haute couture, comme nous le savons aujourd'hui, Paul Poiret . Sera cet atelier où vous apprendrez et vous verrouiller amis avec Erté. En 1918, il fait des figurines pour les travaux de Dhiaguilev et Anna Pavlova, des années de gloire et de reconnaissance qui seront tronqués à la Seconde Guerre mondiale et son retour définitif en 1941 en Espagne en gris , vous aurez toujours force de continuer à travailler à partir de son départ à la retraite à Sitges, et surtout ils garder votre sens de l'humour.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Joseph Hémard (1880-1961 Français)

est un illustrateur, ans les premières années du XXe siècle il publie des dessins humoristiques et des bandes dessinées dans des journaux illustrés comme Les Hommes du jour, Le Pêle-mêle ou Le Bon Vivant. Il est l'auteur de nombreuses histoires en images. Il illustre aussi les grands classiques (Balzac, Molière, Rabelais, Rostand, La Fontaine, Voltaire, Courteline, etc.). Sa rencontre avec l'éditeur René Kieffer produira des créations d'ouvrages illustrés au pochoir (Micromegas, L'Homme aux 40 écus...). Il illustre la Guerre des boutons chez l'éditeur Mornay. Il conçoit des décors et des costumes pour des revues et des opérettes, décore aussi des assiettes, des bars et des restaurants.

(cliquez sur le titre)

Source 

 

 

Joseph Kuhn-Régnier (1973-1940 Français)

Il a étudié à l'Ecole des Beaux-Arts et a rejoint la Société du Salon d'automne et les humoristiques Société des dessinateurs. Il a illustré des livres pour enfants et de promouvoir les arts graphiques, notamment à travers sa participation à une publicité pour la crème de beauté Floréine. Il a également été l'un des professeurs de Jenny Carré.

Joseph Kuhn-Régnier est un dessinateur, affichiste et illustrateur français. Élève de Fernand Cormon aux Beauxarts de Paris, il fut l'un des spécialistes de l'illustration d'ouvrages pédagogiques relatifs à l'Antiquité, s'exprimant dans un dessin au trait net et précis. Il fut de 1911 à 1934 dessinateur de réclames et caricaturiste dans des magazines et pour La Vie Parisienne, Fantasio et Le sourire.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Joseph Porphyre Pinchon (1871-1953 Français)

dessinateur de costumes pour l'Opéra de Paris (de 1908 à 1914)

(cliquez sur le titre)

source

 

 

Keogh Tom C. (1922-1980 Américain)

était un illustrateur de la mode internationale, graphiste et scénographe et dessinatrice de costumes qui a épousé le danseur et romancier Theodora Keogh.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Kiffer Charles (1902-1992 Français)

La mère de Kiffer a enseigné le piano et son père, un tailleur, travaillant pour de nombreux comédiens. Exposée au début dans le monde artistique, Kiffer a commencé à dessiner et peindre des caricatures des acteurs.

À partir de 1918, il a assisté à l'École Nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris. Il a conçu en 1923 pour son propre plaisir, le portrait de Maurice Chevalier, qui lui a confié plus tard à la réalisation d'affiches de ses spectacles suivants en 1926 et 1927. C'est devenu l'affiche de Chevalier et il a été commandé pour treize autres affiches jusqu'en 1963. Charles Kiffer, fasciné aussi par des procédés d'impression, il réalise propres lithographies de 1929 de, parfois en collaboration avec divers ateliers parisiens. Il a illustré la plupart des affiches pour des stars comme George Guétary (1933), Charles Trenet, Edith Piaf (1936), Yves Montand, Rina Ketti, Gaby Morley en 1939. Il a également conçu dans les domaines de la danse, du théâtre et du cirque, de grands noms comme Joséphine Baker, Brigitte Bardot, Mistinguett, et le clown Alex Porto. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il a été engagé dans la région de Rouen, où il a conçu et peint camouflage de l'avion français. Après la guerre, il retourne au show business. En 1949, Kiffer était l'animateur de radio Zappy Max et plus tard des artistes Gilbert Bécaud, Annie Cordy, les Compagnons de la Chanson ... A partir de 1955, il a fait une douzaine de posters pour le mime Marcel Marceau. Kiffer a également créé de nombreuses décorations et des rideaux de scène pour le Casino de Paris. Plus de soixante-cinq ans après sa première affiche, Kiffer travaillait encore dans son atelier sur l'île Saint-Louis à Paris, où il aimait à recevoir des amis et des artistes contemporains. Centre de Toulouse affiche fait un hommage en 1990, sa dernière exposition de posters.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Kuhn Régnier (1873-1940 Français)

est un dessinateur, affichiste et illustrateur français. Élève de Fernand Cormon aux Beaux-arts de Paris, il fut l'un des spécialiste de l'illustration d'ouvrages pédagogiques relatifs à l'Antiquité, s'exprimant dans un dessin au trait net et précis. Il fut de 1911 à 1934 dessinateur de réclames et caricaturiste dans des magazines et pour La Vie Parisienne, Fantasio et Le Sourire.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

L. Barry Dany (19. ? 1937 Français)

Barry a travaillé pour les revues aux Folies Bergère de 1930 à 1934 et pour le Concert Mayol en 1935. Il est mort subitement en 1937, peu de temps après la fin de son service militaire. Il a signé ses dessins avec son prénom:. L.Dany

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Ladislas Czettel (1904-1949 Hongrois)

créateur de mode , artiste et costumière pour le théâtre et le cinéma. Source :

http://de.wikipedia.org/wiki/Ladislaus_Czettel Czettel était un étudiant de Baskt et un collaborateur de Poiret. Il a travaillé pour plusieurs théâtres européens, mais aussi pour les Folies Bergère et le Palais. Sa particularité est de créer des costumes en trois minutes, directement sur les acteurs ou danseurs. Dès que la guerre a éclaté, il partit pour les Etats-Unis où il a travaillé pour la MGM, le Metropolitan Opera, les théâtres de Broadway et les cirques Barnum.

(cliquez sur le titre)

Source

 

Larthe Paul René ( 1909 - ? Français)

était un costumier et scénographe pour plusieurs ballets et opéras à l'Opéra de Paris dans les années 1930, crédits de ballet comprennent décors et costumes de danses chorégraphiées par Serge Lifar et Albert Aveline, Léon Bakst (Lev Samoïlovitch Rosenberg, dit Léon Bakst 1866-1924 Russe)

est un peintre, décorateur et costumier russe, il travailla notamment pour les ballets de Diaghilev

(cliquez sur le titre)

source

 

 

Léon Benigni (1892-1948 Français)

Bénigni appartient à ce petit groupe d'illustrateurs de mode français qui s'imposèrent dans le monde entier, des années folles à l'après-guerre, comme Barbier, Lepape, Martin, Dupas et autres Benito. Léon Bénigni dessina des couvertures pour l'Officiel et Fémina en France, Harper's aux États-Unis, La Donna en Italie, Die Dame en Allemagne. ...Il fut appelé par les plus grands couturiers pour illustrer leurs modèles : Worth, Grès, Patou, Lanvin, Schiaparelli, Rochas... Il collabora aussi à la promotion de stations comme St Moritz ou Brides-les-Bains où à celle du paquebot l'Atlantique. Si son affiche pour Brides-les-Bains, chef-d’oeuvre de l'Art Déco.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Leon Samoilovitch BAKST (1866-1924 Russe)

était un Russe peintre et scène et créateur de costumes . Il a été membre de l' Sergei Diaghilev cercle et les Ballets Russes , pour qui il a conçu exotiques, riches en couleurs ensembles et costumes .

(cliquez sur le titre)

source

 

 

Lhuer Victor (1883-1951 Roumain)

est un dessinateur, peintre, il fut dessinateur pour le couturier Paul Poiret.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Lila de Nobili (1916-2002 Italien)

Illustratrice de mode , scénographe et créateur de costumes . Elle a été noté pour son travail à Vogue le

magazine et ses collaborations avec des réalisateurs comme Luchino Visconti et Franco Zeffirelli.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Lipchine (Russe)

Créateur de costume russe pour les ballets et le thêatre russe vers 1920.

  

 

Louis-René Boquet (1717-1814 Français)

Dès 1748, il dessine des costumes pour les spectacles donnés à Versailles au théâtre des petits Appartements. Il poursuit cette activité à la cour et à Paris, à l'*Académie royale de musique, où il succède vers 1758 à Jean-Baptiste Martin. Comme ses devanciers, il caractérise les rôles, mais accorde moins d'importance aux broderies, leur préférant de légers accessoires. Après 1770, sous l'influence de J.-G. Noverre, avec lequel il collabore à Stuttgart, la recherche de l'élégance cède la place à celle de la « vérité historique».

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Louis Icart (1888-1950 Français)

Il a commencé à dessiner à un âge précoce. Son passage à Paris est estimé à impliquer sa tante, elle possédait une boutique de modiste à la mode de la Maison Valmont. En visitant la famille Icart vue le travail de jeune Louis, j'ai été très impressionné, et l'amena à Paris. Icart a commencé sa carrière dans un studio qui a produit des cartes postales sexy du type, les Français étaient célèbres. Son premier travail était de faire des copies d'images existantes, mais bientôt il a commencé à concevoir des œuvres originales. Il a fait valoir avec succès ses œuvres originales à des magazines et a été chargé de concevoir des couvertures pour La Critique Théâtrale. Icart apprécié acceptation rapide comme illustrateur de catalogues de maisons de mode, et en 1913 il a été invité à exposer au Salon des Humoristes. La tradition de l'amende art gravures de belles femmes est devenu populaire en France avec des artistes comme Paul-César Helleu et Manuel Robbe.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Louis Curti ( Anglais)

(, actif de 1926 à 1949) Curti a travaillé pour la plupart des grands music-halls parisiens, en particulier le Palais, le Casino de Paris, les Folies Bergère et le Châtelet. Pour en revenir à Londres, il a travaillé pour le London Hippodrome, l'Apollo, le Piccadilly, London Palladium et le prince de Galles.

 

 

Lucien Coutaud (1904-1977 Français)

Peintre, décorateur, illustrateur, fut le collaborateur de Charles Dullin, Jean-Louis Barrault et Roland Petit. Charles Dullin qui lui demande de réaliser les décors et les costumes des Oiseaux, une pièce d’Aristophane, adaptée par Bernard Zimmer. Il se lie d’amitié avec un jeune comédien du nom de Jean-Louis Barrault. En 1938, il réalise, pour Charles Dullin, à l’Atelier, les décors et les costumes de Plutus, inspiré d’Aristophane. La même année, Jacques Copeau lui demande de réaliser le décor de Comme il vous plaira, pour le Mai musical de Florence. Il s’intéresse également à la tapisserie, à partir de 1935.

Au cours de la Deuxième Guerre mondiale, il développe cette activité et se consacre à la peinture. En 1941, il crée pour Jean-Louis Barrault, les décors, accessoires et costumes de 800 mètres, d’André Obey, jouée au Stade Rolland Garros. Il conçoit pour lui les décors du Soulier de Satinde Paul Claudel, pour la Comédie Française en 1943. Il s‘intéresse plus particulièrement aux ballets et à l’opéra. En 1945, il crée les décors et les costumes du Poète, un ballet de Boris Kochno, monté au théâtre Sarah Bernhardt par Roland Petit. Il signe, en 1948, les décors du ballet Jeux de printemps, mis en musique par Darius Milhaud à l’Opéra-Comique. En 1950, il peint les décors et les costumes des Éléments, un ballet de Serge Lifar présenté au Festival musical de Versailles. En 1953, il collabore à Médée de Cherubini, interprétée par Maria Callas, mise en scène par André Barsacq, au Mai musical de Florence. Son style figuratif évoluant vers l’abstraction onirique, est proche d’un surréalisme aux thématiques et couleurs méridionales : poésie de la tauromachie, dramaturgie de la mort. Ce peintre-décorateur

qui fut l’ami de Picasso, Jacques et Pierre Prévert, Jean Paulhan, Félix Labisse et Jean-Paul Sartre ne cessa de revendiquer son indépendance. Depuis sa disparition, en 1977.

(cliquez sur le titre)

Biographie

 

 

Luska

Décoratrice, costumière, illustratrice, metteur en scène, affichiste, dessinatrice de costume et de décors de théâtre. Elle avait dessiné entre autres des costumes pour des revues parisiennes dont le spectacle changeait tous les ans. Elle eut l’idée de racheter les costumes des années précédentes et de monter pour son compte de petites revues « d’exportation » composées en général d’un chanteur, d’une chanteuse, de danseuses, de danseurs et d’une attraction visuelle, le tout « made in Paris ». Un pianiste avec les orchestrations sous le bras accompagnait la troupe. Les autres musiciens étaient ceux des établissements dans lesquels le spectacle se produisait.

(cliquez sur chaque titre)

Mon activité professionnelle Luska                BNF 

 

 

Louis-Maurice Boutet de Monvel (1850-1913 Français)

est un peintre, aquarelliste et illustrateur

(cliquez sur le titre)

source

 

 

Macha Prochaska (actif à Paris en 1936-1937 Russe)

elle a travaillé pour le Folies Bergère en 1936, et pour les revues au Châtelet en 1936-1937.

Source

 

 

Madame Grés (1903-1993 Française Germaine Émilie Krebs, dite « Alix », puis « Alix Grès », et

enfin célèbre sous le nom de Madame Grès)

est une grande couturière, créatrice de haute couture. Elle exercera sous deux appellations distinguant deux maisons de coutures différentes : « Madame Grès » et « Grès ».

(cliquez sur le titre))

source

 

 

Madeleine vilpelle

Active 1918-1925, On sait peu sur elle, sauf qu'elle a été très actif dans les années d'or de la musique- salle. Il a créé les costumes, surtout de la part de la Maison Pascaud, le théâtre de nombreux magazines dans les grands théâtres parisiens. Source : http://parismusichall.altervista.org/francesi2.html

Manolo Blahnik (1942 Espagnol) est un styliste espagnol vivant en Angleterre, et une marque de luxe, parmi les plus importantes concernant les chaussures pour femmes. est l'un des créateurs de chaussures les plus importants et prospères de son âge. Ses créations ont été immortalisés célèbre dans les épisodes de Sex and the City, et son nom est désormais synonyme de chaussures de luxe et design raffiné. Il a reçu un titre honorifique de Commandeur de l'Empire britannique en 2007 anniversaire Honours List de la Reine, pour services rendus à l'industrie de la mode britannique.

(cliquez sur le titre)

source

 

 

Marcel Cosson (1878-1956 Français)

il était un impressionniste français né à Bordeaux en 1878. Tout comme sa muse, Degas, il aimait à peindre des sujets du théâtre, le ballet, cirque et du monde des courses de chevaux. Son travail a également été représenté au Salon de la Nationale et les Tuileries (Paris, France).

Cosson est devenue populaire grâce à ses scènes de danseurs, le théâtre, les bars, les intérieurs et aussi des fleurs, mais il est spécialement connu pour sa composition de la figure humaine et son observation de toutes ses différentes facettes dans des environnements différents et des positions. Il permet de peindre avec des médiums tels que les huiles, gouaches, aquarelles et dessins.

Il a été membre de la Sociétaire des Artistes Français, recevant une mention honorable en 1901 et une troisième médaille en 1911. Cosson était un artiste prolifique et son travail est aujourd'hui très recherchée dans des collections privées et des ventes aux enchères à travers européennes.

(cliquez sur le titre)

source

 

 

Marco Montedoro (1887-1947 Italien)

Montedoro était considéré comme un enfant prodige. Né dans une famille de musiciens, il a été envoyé à Paris comme un adolescent pour compléter son apprentissage du dessin et de la peinture. Il a travaillé à Paris pendant un certain temps, puis en 1913 il est devenu le directeur artistique de la Métropole à Berlin. Au cours de la Première Guerre mondiale, il retourne en Italie où il a conçu des affiches pour le théâtre et le cinéma. Il revient à Paris en 1923 et conçu des costumes pour le palais, les Ambassadeurs, du Moulin Rouge et des Folies Bergère. Il a également travaillé en Pologne, Berlin, Londres et Saint-Pétersbourg. Au début des années 1930, il est allé à New York et a travaillé pour les Schuberts. De 1932 à 1947, il est devenu un créateur au Radio City Music Hall, en collaboration avec Vincente Minelli.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Mare André (1885-1932 Français)

est un décorateur, architecte d’intérieur et peintre français. Il est l'un des artistes fondateurs de l’Art déco. Sa formation est celle d’un peintre, mais à partir des années 1910, il entreprend une carrière de décorateur d’intérieur. En 1912, au Salon d'automne, il présente, en collaboration avec le sculpteur Raymond Duchamp Villon et les peintres Marie Laurencin et Roger de la Fresnaye, une « maison cubiste ». Elle provoque un scandale qui consacre André Mare comme décorateur.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Marty André Édouard (1882-1974 Français)

dessinateur, illustrateur de livres et de revues, dont le style est typique de la période Art déco. Mais sa vision personnelle, appliquée et pleine de bienveillance pour les jolies femmes et les enfants élégants, fait de lui un artiste très attachant. Son sens inné de la mesure et du bon ton l'oppose aux excès stylistiques et aux sophistications érotiques d'un Barbier ou d'un Erté, ses contemporains.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Mary Quant (1934 Britannique)

Elle fait partie des créateurs ayant donné naissance à la minijupe.

(cliquez sur le titre)

source 

 

 

Maurice Peras

Créateur de costume particulièrement actif vers 1900 dans les différents théâtres parisiens, en particulier celui du Bataclan.

 

 

Max Weldy (Collection Paris Music Hall)

fournisseur des Folies Bergère, réalisèrent des costumes étincelants. La collection Paris Music Hall comprend plus de 6000 rendus originaux de dessins de costumes et 1000 rendus originaux de dessins de rideaux pour les salles de musique de Paris de 1920 à 1938. La collection, acquise en 1968 par la Bibliothèque, était à l'origine la propriété de Max Weldy qui a fourni les costumes élaborés et des

rideaux à des Folies Bergère, le Moulin Rouge et autres cabarets populaires et les music-halls. Weldy maintenu une écurie de jeunes designers, extraordinairement imaginatifs qui affluaient à Paris de toute l'Europe pour établir un nom pour eux-mêmes. Parmi les premiers des artistes de Weldy était Romain de Tirtoff, un concepteur naissant de la Russie, qui allait plus tard être reconnu internationalement comme Erté.Melallingo

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Melanie Vermont (1897-1972 Française créatrice de mode)

dans le V & A collection ont été donnés au musée par Mme M. Goldflame, la nièce de l'artiste. A cette époque, Mariano Fortuny (1871 - 1949), un designer espagnol basé à Venise, a inventé un nouveau procédé de plissage spécial et de nouvelles techniques de teinture pour ses modèles de vêtements. Ses conceptions novatrices ont été source d'inspiration pour d'autres créateurs, mais aussi un immense succès car ils ont donné aux femmes la liberté de mouvement qu'ils avaient très envie.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Michahelles Ernesto Thayaht (1893-1959 Italien)

Connu sous le nom de scène de Thayaht , Ernesto Michahelles était un sculpteur, peintre, dessinateur, inventeur et un orfèvre. Il était très éclectique et novateur artiste, un précurseur de nouvelles sensations : son travail se distingue par des lignes et des formes synthétiques, qui, grâce à une géométrie précisée exprimer une élégance exquise. Également travaillé dans le domaine de la mode après la réunion, qui a eu lieu à Paris, en 1918 , avec Madeleine Vionnet pour lequel il a conçu des vêtements avec des combinaisons de couleurs et de combinaisons géométriques innovantes pour l'époque.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Michel Gyarmathy (1908-1996 Hongrois) (Nom d'origine : Nicholas Ehrenfeld)

Une carrière ininterrompue de 58 ans - un record!Gyarmathy a commencé son activité en 1934. En 1936, il est devenu le seul créateur des Folies Bergère, et son directeur en 1946. Avec Gesmar et Le Seyeux, il est l'un des artistes qui ont conçu revues du début à la fin. Il a créé plusieurs systèmes pour effets scéniques qui ont été utilisés dans de nombreux théâtres.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Milliere Maurice (1871-1946 Français)

était un peintre, graveur et illustrateur, né au Havre aux parents supérieurs de la classe ouvrière; son père était un clerc de marchand. Ses intérêts artistiques précoces ne sont pas connus, mais il a terminé ses études secondaires à l'École de Beaux Arts du Havre avant de se rendre à Paris en 1889 pour poursuivre ses études à la l'École des Arts Décoratifs et l'École des Beaux-Arts. Il était un contemporain de Louis Icart , bien que certains de ses premières eaux-fortes (à partir c1907) antérieurs à ceux de Icart. Millière a servi d'inspiration au début de Vargas et est incontestablement un succès commercial. En plus de ses œuvres d'art originales telles que les peintures et les gravures pétroles, il a été un illustrateur commercial prolifique, est chargé de créer des images qui ont été utilisés dans des magazines tels que La Vie Parisienne et Fantasio, sur des cartes postales, des affiches, des menus et des emballages de produits . Il a également gagné beaucoup de succès critique, présentant au " Salon des Artistes

Français "," Salon des Humoristes " Milliere Maurice est fait Chevalier de la Légion d'honneur et à

1931 L'Exposition Coloniale où il a obtenu une médaille d'or.

(cliquez sur le titre)

Source 

 

 

Morin Louis (1865-1938 Français)

est un caricaturiste, illustrateur et peintre, Il est le fondateur de la « Société des dessinateurs humoristiques » et réalise, en plus de son travail d'illustrateur, la peinture murale de la coupole1 du magasin du Printemps, des figures pour le spectacles du théâtre d'ombres du cabaret Le Chat noir et a participé à L'Assiette au beurre, la Revue des quatre saisons et le Figaro illustré.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Mucha Alphons (1860-1939 Tchèque)

est un affichiste, un illustrateur, un graphiste, un peintre et un décorateur. En 1900, il reçoit la médaille d'argent à l'exposition universelle, il est également fait chevalier de la Légion d'honneur. L'année suivante, Mucha conçoit la bijouterie Fouquet au 6 de la rue Royale (la boutique fut démontée en 1923 et est aujourd'hui présentée reconstituée au musée Carnavalet.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Nathalie Gontcharoff (1881-1962 Russe)

est une peintre, dessinatrice et décoratrice de théâtre

(cliquez sur le titre)

source

 

 

Norman Hartnell (1901-1979 Anglais)

était un leader dans la conception de la mode britannique, plus connu pour son travail pour les dames de la famille royale. Hartnell a gagné le Royal Warrant comme couturière à la reine Elizabeth la reine mère en 1940; et Royal Warrant comme couturière à la reine Elizabeth II en 1957.

Sir Norman Hartnell combiné talent flamboyant avec la dignité et de l'assurance de style britannique

traditionnel. Le dessinateur qui célèbre aphorisme: «Je méprise la simplicité. C'est la négation de tout ce qui est beau "était connu pour ses créations somptueuses et élégantes, broderie richement orné, et l'utilisation des données complexes. Son répertoire de clients inclus starlettes d'Hollywood, les mondains, des princesses et des reines, qui ont tous été attirés par le charme et le faste grandiose qui se dégage de ses dessins. Hartnell a commencé sa carrière dans la mode en créant des costumes pour le légendaire club dramatique Cambridge University Footlights. Après avoir quitté Cambridge sans diplôme, il a créé sa marque éponyme en 1923 sur Bruton Street à Mayfair. Bien que surtout connu comme un couturier et couturière officielle de la Reine, Hartnell a produit une gamme de collections au cours de sa vie, y compris les vêtements de mariée, parfum, chaussures, fourrures, vêtements pour hommes, des bijoux et de prêt-à-porter. Ses commissions les plus célèbres figurent ses créations pour la robe de mariage de la reine Elizabeth en 1947, et sa robe très célèbre Couronnement 6 ans plus tard. La robe de couronnement, qui a été brodé à la main avec 10 000 perles de semences et des milliers de perles de cristal blanc, méticuleusement disposés à rendre les emblèmes de la Communauté, est largement considéré aujourd'hui comme une pièce maîtresse dans l'histoire de robe de

cérémonie. La robe resplendissante sera exposée au palais de Buckingham ce Juin dans le cadre des célébrations du jubilé de diamant de la Reine. La Reine Mère chevalier Hartnell en 1977 pour ses services à la famille royale. Il est devenu connu comme "le premier mode Knight ', et était l'un des quatre créateurs britanniques à jamais avoir été fait chevalier; Norman Hartnell, Hardy Amies, Paul Smith et Vivienne Westwood.

 

COUTURE & MARIAGE (Norman Hartnell )

Aucun autre designer dans l'histoire de la Colombie-Couture captivé société de Londres le chemin Norman Hartnell a fait.Hartnell avait une remarquable capacité à créer des dessins expressifs, qui à la fois renforcée l'individualité de l'utilisateur, et a suscité l'imagination du spectateur.

Contemporains tels que Chanel et Christian Dior le considéraient comme une inspiration de conception. Le couturier britannique était aussi le créateur préféré des stars de la scène et de l'écran Vivien Leigh et Marlene Dietrich, qui ont été portées à son salon Bruton Street.

L'amour de Hartnell pour spectacle également trouvé son expression dans ses robes de mariage somptueux. Il a été salué pour sa capacité à créer des robes éthérées et romantiques qui élevait caractère et le type de corps.Brides des deux côtés de l'Atlantique pour avoir réclamé leurs robes créées par le concepteur. Il n'était pas rare que la Chambre des Hartnell à concevoir pour l'ensemble du cortège nuptial.Cette panoplie éblouissante inclus robes pour les demoiselles d'honneur, la mère de la mariée, la garde-robe de lune de miel et trousseau. À l'occasion Hartnell serait également habiller la famille du marié. Quand le duc et la duchesse de Gloucester se sont mariés en 1935, conçu à la fois Hartnell perle rose satin robe de mariage "les duchesses et les robes pour demoiselles d'honneur, la princesse Elizabeth et Princess Margaret. Cela a marqué le début de sa longue et illustre avec la famille royale. Hartnell a contribué à aider la reine-mère fabriquer un sentiment de romantisme dans son style.Elle est devenue un tel fan de Hartnell qu'elle a insisté pour qu'il concevoir des robes de mariée pour ses deux filles, la princesse Elizabeth en 1947, et de la princesse Margaret en 1960. Hartnell a affirmé que sa soie ivoire, cristal et de semences perle robe brodée à la Princesse Elizabeth était "l' plus belle robe »qu'il avait fait à ce jour. Le 13 - train étoiles à motif pied-longue a été inspiré par Primavera de Botticelli, et a capturé l'imagination de l'après-guerre sinistrée Bretagne à la recherche

d'évasion.

 

VÊTEMENTS POUR HOMMES (Norman Hartnell )

Les collections Norman Hartnell Hommes étaient frappantes.Costumes avec des lignes nettes, propres et usure glamour du soir à l'aide de la dernière dans les tissus, les couleurs et les styles. Le nom, populaire auprès des titulaires de permis et leur clientèle, est synonyme de force et d'élégance qui vient du cœur de ce Norman Hartnell a voulu réaliser en tant que créateur. Sa force de coupe et la ligne est représentée dans cet exemple frappant de la fin des années soixante - Hartnell était responsable de ramener la veste à double boutonnage à la fin des années soixante; ses modèles étaient le précurseur direct à de nombreux styles d'aujourd'hui. Norman Hartnel

(cliquez sur chaque titre)

Source    Norman Hartnell

 

 

Oleg Cassini (1913-2006 Américain)

est un styliste. En 1960, il devient le couturier officiel de Jacqueline Kennedy. Il créa pour elle plus de 300 robes, faisant de la First Lady l'une des femmes les plus élégantes de Washington ; il n'hésite pas parfois à copier officiellement ou officieusement les modèles des maisons françaises telle que Dior.

Il habilla également de nombreuses stars d'Hollywood, dont Grace Kelly qu'il faillit épouser et Marilyn

Monroe, avec laquelle il eut une relation ainsi que Gene Tierney qui fut sa femme. Plus tard, Robin Smith fut aussi mariée dans une de ses robes éclatante de brillance.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

 

Olga Wivdenko (1983-1972 Ukraine)

Un peintre symboliste, peintre d'icônes, décorateur et écrivain, Vivdenko étudié à Kiev, sa ville natale. Elle a terminé ses études à Paris, à l'Académie de la Grande Chaumière. Infecté par la tuberculose, elle est retournée à l'Ukraine. Elle revient à Paris en 1919 et a travaillé comme décorateur, notamment à la Comédie Française. Elle expose dans les divers grands salons: Salon des Indépendants, Salon d'Automne, Salon des Artistes Décorateurs. Elle a également exposé en 1925, lors Arts Décoratifs exposition et l'exposition internationale 1937.Dans les années 1920, elle a rejoint les expéditions archéologiques en Bulgarie et en Egypte comme un peintre d'icônes. En 1953, Vivdenko s'installe en Espagne et présenté une dizaine d'expositions personnelles à Madrid et Barcelone. Elle a publié et illustré un album intitulé "Femmes au destin tragique» («Les femmes de tragique destin"), a écrit des articles dans le "Vozrozheniye» («Renaissance») journal, et a écrit ses mémoires: «Le Livre de l'Amour et des Sept morts »(« Le Livre de l'Amour et les sept décès »).

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Pierre Brissaud 1885-1964 Français

est un peintre et illustrateur de mode

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Paul César Helleu (1859-1927 Français)

Il est un peintre

(cliquez sur le titre)

source

 

 

Paul Selten hammer (1903-1973 Autrichien)

a étudié les arts appliqués Seltenhammer à l'Université de Vienne et a commencé sa carrière dans les théâtres locaux. Il arrive à Paris, en 1928 et a travaillé pour le Folies Bergère de 1929 à 1934. Dès les premiers signes de la guerre, il retourna à l'Autriche puis est allé en Allemagne où il a poursuivi sa carrière en tant que designer. Pendant les années 1950 et 1960, il a créé des costumes pour principalement des studios de cinéma et de télévision

Ses œuvres sont conservées au Musée Schwules de Berlin , Musée de la Mode de Kobe , Paris Music Hall

Collection de la Bibliothèque Hargrett.

(cliquez sur le titre)

source

 

 

Paul L’allier (1883-1967 Français)

1896. Études à l'École des Beaux-Arts de moins de Cormon où il a rencontré Lepape, Martin et Marty. Dans le monde de la haute couture Allier était un artiste prolifique contribuant L’Assiette au Beurre, Femina, Flirt, Le Jardin des Modes et Vogue. Il a également participé à des productions théâtrales et des illustrations de livres. Sa première importance dans l'histoire de l'art est son concept novateur de petites et sélectionner éditions limitées, chaque image numérotée et signée. Cela a été fait en collaboration avec la Galerie Lutetia, Paris, où il a produit ses éditions convoité pochoir spéciales.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Pauqet Hippolyte Louis Émile (1797-1871 Français)

Graveur sur cuivre, lithographe, illustrateur, expose ses peintures, gravures et lithographies au Salon de Paris de 1821 à 1849. Après cette période, il a gravé pour diverses publications à Paris et à Londres.. Hippolyte Pauquet produit gravures sur bois d'après les dessins de Henry Vizetelly pour la Nouvelles Illustrées de Londres , et à Paris pour Le Magasin pittoresque et Illustration. Pico Maurice (de son vrai nom Maurice Picaud 1900-1977 Français) est un architecte, décorateur et peintre, Formé à l'École Boulle, il travailla pour Ruhlmann, et se distingua également comme caricaturiste de presse en mettant son talent au service de, entre autres, Science et Vie, Le Sportif, L'Auto, Le Matin, etc ...Certaines de ses créations, typiques de l'Art déco, sont visibles par tous, comme la façade des Folies Bergère et les peintures murales à l'intérieur de l'Hôtel-de-ville et sa Salle du Conseil de Montdidier (Somme).

(cliquez sur le titre)

Source 

 

 

Pierre Thirriot (1904-1991 Français)

Peintre, décorateur, costumier, écrivain et danseur, Pierre Thiriot a cultivé toute sa vie l'amour de la beauté et de l'insolite. Né à Étain en 1904, il rencontre rapidement le succès grâce à ses dessins : dans les années 1920, les grands music-halls parisiens s'adressent à lui pour réaliser leurs maquettes de rideaux, de décors et de costumes.

Sa reconnaissance rapide le fera côtoyer les plus grands artistes de la scène et le Tout-Paris

des années folles.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Pilatte Charles ( Français)

À la fin du second Empire, Paris devient le centre de la mode, porté par un bouleversement des structures de production et de commercialisation. Grands magasins, journaux de mode, maisons de couture font le renom de Paris. Hommes et femmes désireux de suivre la mode peuvent consulter les nombreuses revues spécialisées qui diffusent les créations des maisons de couture, des modistes, tailleurs, mais aussi des grands magasins à rayons diversifiés tel que le Louvre, le Bon Marché, Le tapis rouge, La ville de Saint-Denis, ces derniers proposent des toilettes toutes faites dont le style cherche à rivaliser celui des couturiers (Worth, Madame Roger, Madame Maugas). Le rôle du dessinateur industriel est important : il fournit une silhouette lithographiée de robe, de manteau que le fabricant ou le négociant en tissu complète avec des échantillons collés sur le pourtour. Le dessinateur créé des modèles de plus en plus complexes qui deviennent de véritables projets qu’il vend aux couturières ou aux grands magasins. Les plus connus, Etienne Leduc, Léon Sault, Charles Pilatte, Pinchon Joseph Porphyre (1871-1953 Français) est un illustrateur français, pionnier de la bande dessinée, il illustre divers journaux pour enfants, de 1908 à 1914, Joseph est dessinateur de costumes à l’Opéra de Paris, dont il devient le directeur des services artistiques en 1910. Une trentaine d’opéras bénéficient ainsi de son talent.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Philippe Georges Paul Lormier (1813-1895 Français)

est un dessinateur de costumes, était dessinateur et chef de l'habillement à l’Opéra de 1828 à 1875; il dessina les costumes de scène des opéras et ballets plus marquants de son époque,

(cliquez sur le titre)

source

 

 

Pol Rab (1898-1933 Français)

Dessinateur, affichiste, illustrateur, peintre et créateur de costumes, pour les célèbres revues de music-hall des années 1920-1930, notamment au Moulin Rouge avec Mistinguett.

Ce sont les chanteurs d'affiches réalistes (environ 35 affiches), caricaturiste et peintre.

Il a créé les décors et costumes (plus de 2000) pour toute la musique- salle à Paris, à l'occasion de plusieurs théâtres de New York, Londres et Madrid. Il est devenu célèbre pour Pas pour jeunes filles, un livre qu'il a écrit et illustré sur les réflexions de Ric et Rac, deux chiens philosophes immortel. Il a fondé le Salon des Moins de Trente Ans, a été membre du Comité de la Fédération des Artistes et directeur artistique du Casino de Cabourg et le Palm Beach de Cannes. Il a reçu un grand prix aux Arts Décoratifs.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Porter Woodruff (1895 ? Américain)

Semble avoir rejoint Vogue américain autour de 1916-1917. Sur la droite est une reprise, il a dessiné pour Vogue en 1918 pour accentuer patriotisme et pratique au cours de la Première Guerre mondiale.

Sur les 5 Américains artistes à Paris mentionnés comme travaillant pour Vogue en 1923, Porter Woodruff était un, le spécialiste actuel croquis des collections de Paris. Woodruff a été de longue date et constante, toujours professionnel et fiable. Woodruff a toujours été moins réservé dans son approche, sa ligne plus fluide expressif, et bien qu'il soit trop demander pour lui une influence positive, il est possible de voir dans son travail à une date rapprochée, un soupçon de choses à venir. En 1924, une esquisse de lui montre ce qu'il faut porter pour les Danses parisiennes, croquis rapide. Modèles de Lenief et Drecoll sont présentés. Sur la main gauche, est une illustration montrant une dame élégante et chic, dessinée par Porter Woodruff en 1926, ce qui illustre la qualité subtile qui exprime une aristocratie du goût et de l'élevage. L'image Woodruff est détendue et languissante. Il était connu pour ses couvertures exquises pour le magazine Vogue et un de 1928 est affiché sur le côté droit de la

page. En 1933, Vogue inclus un article sur leurs illustrateurs accrédités, et Woodruff est toujours mentionné comme «notre Américain à Paris". Sa photo et croquis sont présentés. Il semble avoir contribué à Vogue jusque vers le temps de la start-up de la Seconde Guerre mondiale.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Raoul Dufy (1877-1953 Français)

est un peintre, dessinateur, graveur, illustrateur de livres, créateur de tissus, céramiste, créateur de tapisseries et de mobilier, décorateur d'intérieur, décorateur d'espaces publics et décorateur de théâtre.

Il se lance dans la lithographie avec les Madrigaux de Mallarmé en 1920. (Par la suite, il en réalisera pour Le Poète assassiné de Guillaume Apollinaire). Cette même année le bœuf sur le toit de Jean Cocteau est représenté avec des décors et des costumes de Dufy.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Ranson (1891-1947)

Décorateur, créateur de costume pour les Folies Bergères, le Moulin Rouge, les Bouffes Parisiens en France, mais aussi pour le cinéma au États-Unis avec des créations pour les studios Paramount et Fox.

 

 

René Gruau (1909-2004 Italien)

est un dessinateur, affichiste et peintre franco-italien connu dans le monde entier pour ses illustrations de mode et ses publicités restées dans la légende. dessina entre autres pour la haute couture à l’époque du “new-look“ pour Christian Dior, Pierre Balmain et Jacques Fath. Il réalisa également des affiches pour le Lido et le Moulin Rouge

(cliquez sur chaque titre)

Source                René Gruau site officiel

 

 

René Hubert (1885-1976 Américain)

est un costumier de cinéma américain.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

René Gontran Ranson (1888-1977 Français)

Ranson est considéré comme un des plus grands héritiers des ballets russes. Il a travaillé pour les Folies Bergère de 1924 à 1932 et pour une multitude d'autres théâtres européens et américains (Opéra, Châtelet, Opéra-Comique...). Il a également travaillé pour plusieurs studios de cinéma Paramount:, FOW, Pathé ... Un membre du Club des Cent, pour qui il a conçu les menus, il a également participé à la Bal de l'Opéra et le Bal des Quat'Z'Arts et était l'un des fondateurs de Montmartre des artistes. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, il rejoint la Résistance et illustré certains de ses publications. Il a produit environ 20.000 dessins, y compris ceux pour les périodiques de l'époque. Il a été membre du Club des Cent, pour qui il a conçu divers menus, ainsi que l'un des fondateurs de Montmartre-aux Artistes. Pendant la dernière guerre a produit plus de 700 dessins pour la presse clandestine.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Roberts Bonfils (1886-1972 Français)

est un illustrateur, peintre, décorateur, affichiste,graveur et relieur

(cliquez sur chaque titre)

source          La Manière Française – Robert Bonfils. 

 

 

 

Roger Broder (1883-1963 Français)

est un affichiste et illustrateur dont la mode. Roger Broders est l'un des affichistes les plus prolifiques des années 1930 : son travail est indissociable de la société PLM qui lui commanda plus d'une centaine d'affiches. L'expert Alain Weill résume ainsi son travail : « Roger Broders, avec des larges aplats et un géométrisme hardi (sa série d'affiche pour Marseille), s'élève au dessus du lot. Sa palette aux tons riches rend aussi bien le soleil du midi (Côte d'azur, Saint Maxime, etc.) que la froideur des cimes (Chamonix, Saint-Pierre-de-Chartreuse) et ne craint pas les hardiesses de mise en page (Tour du Mont-Blanc). »

Dans les années 1920, il illustre des ouvrages des éditions Pierre Lafitte et ceux de Karl May pour le compte des éditions Mame dans les années 1940. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Roger_Broders

Rosine Delamare (1911-2013 Française Denise Rosemonde Delamare de son nom complet)

est une costumière. Rosine Delamare débute au cinéma sur le film Untel père et fils, tourné en 1939-1940. Le dernier film auquel elle participe est Fort Saganne, sorti en 1984. Au total, elle collabore à une centaine de longs métrages, majoritairement des films français, mais également quelques films étrangers ou coproductions. Pour la télévision, entre 1962 et 1984, elle contribue à quatre téléfilms et à deux séries. Au long de sa carrière, elle est également costumière de théâtre.

(cliquez sur le titre)

source

 

 

Revolg (Actif en 1936-1942 Anglais)

il a travaillé pour la revue 1936 du Folies Bergère, puis pour le Palladium de Londres en 1937 et le Casino de Paris en 1942.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Rouff Maggy (1896-1971 Française Marguerite Besançon de Wagner dite Maggy Rouff)

est une créatrice de mode française source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Maggy_Rouff

Squarciapino Franca (Italienne) est un italien concepteur de costume qui a remporté le prix de l'Académie pour des costumes en 1990 pour Cyrano de Bergerac . Elle a passé une grande partie de sa carrière conception de costumes pour les grands théâtres et opéras, y compris le Burgtheater de Vienne Opéra Royal de Covent Garden , le Metropolitan Opera , le Staatsoper de Vienne , et l'Opéra de Zurich , entre autres.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Seltenhammer Paul (1903-1987 Autrichien)

était un créateur de costumes et scénographe

(cliquez sur le titre)

source

 

 

Serge Matta

Il est dessinateur et créateur de costumes, frère du peintre surréaliste Roberto Matta. Compagnon du dessinateur de mode et graphiste virtuose que fut Tom Keogh. Serge Matta a laissé une œuvre dessinée et extrêmement abondante. Illustrateur, il a réalisé des projets de publicité pour Schiaparelli : calendriers de promotion, affichettes de parfum. Mais aussi pour les chaussures Charles Jourdan, les parfums d’Helena Rubinstein, la mensuelle Vogue ou le styliste Jacques Fath dans la même esprit, Serge Matta a multiplié les études pour les accessoires de mode : bas, gants, rouge à lèvres et cosmétiques.

Mais l’essentiel de son œuvre graphique, qui va de la fin des années 1960 aux années 1970, concerne les figues de mode : robes du soir, robes de mariée, tailleurs d’après-midi, sortie-de-bain et costume de plage. La majorité des ses études ont été tracées à la plume et à l’encre de chine noire sur de grandes feuilles de papier Ingres, soulignées de lavis vifs et francs. Son style comme créateur de mode, réside dans une abondance de drapés, de volutes et de nœuds, sur des tenues ajustées, serrées et moulantes, accompagnées de chapeaux assortis : bibis, capelines et coiffes à plumes d’où l’abondance et la fantaisie de ses études de chapeaux. Au premier chef des costumes de ballets : justes corps, tutus ou chapeaux de fantaisie, mais aussi au théâtre : Pierrot et Colombine. La mendiante et le vagabond comme des décors de scène.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Stéphane Puault

Un ancien danseur, devenu costumier Il reçoit une formation de danseur classique puis se consacre à la danse contemporaine. Sa carrière de costumier démarre par des créations de collections de vêtements féminins à Montpellier. Il retrouve l’univers de la danse en concevant des costumes pour Carolyn Carlson et la compagnie Anne Dreyfus. Pour le théâtre, il travaille pour le Printemps des Comédiens de Montpellier sur une pièce de Marivaux, le Théâtre des Halles en Avignon et les Tréteaux lyriques Angevins sur deux œuvres d’Offenbach. Aujourd’hui Stéphane PUAULT partage son temps entre des créations pour la danse, le cirque et le théâtre. L’atelier auquel il appartient pratique la couture floue, la coupe et le montage pour la haute couture, l’opéra et le cinéma.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Seyeux le Jean (1894-1957 Français)

commence par dessiner en 1920 pour le Bataclan, puis pour les revues Rip, le concert Mayol et les Folies

Bergères. En 1921, il travaille pour le Casino de Paris jusqu’en 1929 où il crée aussi des revues. Il dessine

souvent pour Marigny puis retourne aux Folies Bergères de 32 à 34. En 1937, quand les premiers signes de la guerre se font sentir, il part pour New York où il travaille au Earl Carroll’s Hollywood Théâtre, au Monte Proser’s et en tant que directeur artistique à Broadway. Il rentre à Paris au début des années 50. À l’instar de Gesmar ou de Gyamarthy il participait souvent à l’élaboration d’une revue.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Sonia Delaunay (1885-1979 Ukrainienne)

est une artiste peintre, elle étudie assez peu les beaux-arts : le dessin à Karlsruhe pendant deux ans, puis à Paris à l'Académie de la Palette dans le Quartier du Montparnasse.

L'œuvre des Delaunay, dans le domaine du théâtre, procède de la même démarche artistique que celle qui les amena à faire des projets d'affiches, des reliures, des couvertures, à illustrer des livres et à intégrer l'art à tous les domaines de la vie moderne.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Stern Ernst (1876-1954 Hongrois)

Etait scénographe , décorateur , créateur de costumes et artiste graphique.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Tom Keogh (1922-1980 Américain)

était un illustrateur de la mode internationale, graphiste et scénographe et dessinateur de costumes. A conçu le décor et les costumes pour Le Portrait de Don Quichotte , chorégraphié par Aurel Miloss en 1947 pour Les Ballets des Champs-Élysées.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Touchagues Louis (1893-1974 Français)

est un artiste peintre, dessinateur, illustrateur, et décorateur français.

Source

 

 

Tournafond Françoise (19 ? 2011 Française)

Décoratrice et costumière de théâtre, Co-fondatrice du Théâtre du Soleil avec Ariane Mnouchkine, Philippe Léotard, Roberto Moscoso, Jean-Claude Penchenat, elle a été près de cinquante années durant l'une des plus inventives des créatrices de costumes, au théâtre, à l'opéra, au music-hall.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Travilla (William « Billy » (ou « Bill ») Travilla, connu surtout comme Travilla 1920-1990

Américain)

Costumier. Au cinéma, Travilla participe à une centaine de films américains entre 1941 et 1980. Il est plus

particulièrement connu pour avoir conçu les costumes de Marilyn Monroe sur huit de ses films (dont la robe blanche soulevée sur la bouche de métro, dans la scène devenue mythique de Sept ans de réflexion, sorti en 1955). Il réalise également des costumes pour la télévision (séries et téléfilms) en 1960, puis de 1979 à 1986. Durant sa carrière, il gagne un oscar de la meilleure création de costumes (et obtient trois autres nominations), ainsi que deux Emmy Awards.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Tsugouharu Fougita  ou Tsuguharu Fujita (1886-1968 Japonais)

est un artiste complet (peintre, dessinateur, graveur, illustrateur, céramiste, photographe, cinéaste, créateur de mode.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Umberto Brunelleschi (1879-1949 Italien)

Peintre de formation, Brunelleschi parfois illustré des livres et des périodiques. Il a travaillé pour le Bataclan 1914-1922, puis pour les Folies Bergère de 1923 à 1936 et pour la Scala de Milan. Après la guerre, il aurait perdu son style et se consacre à l'illustration éditions érotiques.

Après avoir étudié à Florence et participé à diverses expositions en Italie, Umberto Brunelleschi, quitta son pays natal et vint s'établir à Paris, où il avait trouvé un travail comme illustrateur pour le journal Le Rire, en novembre 1900. Dans les premières années du XXe siècle, il se lia très rapidement avec le milieu des jeunes poètes fréquentant le quartier latin et commença à exposer au Salon des indépendants.

Il donna des dessins à l'Assiette au beurre et collabora également à différentes luxueuses revues de mode telles que Les Feuillets d'Art, la Gazette du Bon Ton,Femina, le Journal des Dames et des Modes. Il fut également le directeur artistique d'une revue éphémère (1919-1920), mais remarquée : La Guirlande de l'art et de la littérature. Ambitieux d'une œuvre plus rare, l'artiste ne dédaignait pourtant pas alors de composer des panneaux-réclames pour un grand magasin. Il devient portraitiste, colorant son modernisme d'influences florentines. Dans les années 1920, Umberto Brunelleschi diversifia ses activités en créant des costumes pour les revues des Folies Bergère ou du Casino de Paris et pour le théâtre (Le Châtelet à Paris, et des théâtres à New York, en Italie et en Allemagne). Il fut le créateur de nombreux costumes de scène pour Joséphine Baker. La carrière de Brunelleschi est avant tout celle d'un illustrateur ayant entendu à la fois la leçon des maîtres galants du xviiie siècle[Lesquels ?] et celle des

bouffons de la commedia dell'arte. Luc Monod recense près de 30 ouvrages illustrés par Brunelleschi, pour des auteurs tels que Andersen, Gabriele D'Annunzio, Charles Perrault, Jean de la Fontaine, Boccace(le Décaméron), Diderot, Voltaire (Candide, L'Ingénu), Goethe, Musset ou encore l'abbé Prévost. Ses gouaches originales pour l'illustration de livre étaient régulièrement exposées dans les différents Salons à Paris et à la Biennale de Venise

(cliquez sur chaque titre)

Source         Umberto Brunelleschi 

 

 

Valentine Hugo (1887-1968 Française)

Peintre, créatrice de costume, épouse Jean Hugo, arrière petit-fils de Victor Hugo en 1919. Elle travaille avec Jean Hugo son mari aux costumes des “mariés de la tour Eiffel” de Jean Cocteau en 1921.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Van Caulaert Jean Dominique (1897-1979 Français)

est un peintre, affichiste, illustrateur et décorateur. Dans les années 1930 et 1940, il exécute de nombreuses affiches pour Mistinguett, Marie Dubas, Joséphine Baker, Cécile Sorel, Suzy Solidor, Lys Gauty et Tino Rossi.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Veniero Colasanti (1910-1996 Italien)

est un costumier et décorateur de théâtre et de cinéma.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Victor Lhuer (1883-1951 Roumain)

est un dessinateur, peintre. Il fut diplômé de l'École nationale supérieure des arts décoratifs, spécialisé dans les costumes et la haute couture. Il fut dessinateur pour le couturier Paul Poiret.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Victor Stiebel Frank (1907-1976 Sud-Africain)

grandi à Durban en Afrique du Sud, son arrivée en Angleterre en 1924 pour étudier à Cambridge. Ayant conçu pour le théâtre garde-robe à l'université, il a travaillé à la conception de la robe à la Maison de Reville pendant trois ans jusqu'à l'ouverture de sa propre maison en 1932. Il s'est enrôlé pour la Seconde Guerre mondiale en 1940, la fermeture de sa maison, mais il est retourné à la conception en 1946 , travaillant pour Jacqmar, et dedevenir président de la Société Incorporated de Londres Fashion Designers. Il a rouvert sa propre maison en 1958, ayant un grand succès, mais est contraint de fermer après seulement 5 ans en 1963 pour des raisons de santé.Stiebel était partie intégrante de la création, et a été chargé de concevoir de nouveaux uniformes pour les WRENS (1951) et la WRAF (1954) tout en créant la tenue d'adieu pour la princesse Margaret sur son mariage avec Lord Snowdon en 1960. Il a été, cependant, aussi particulièrement célèbre pour ses romantiques presque sculpturale robes ponctuelles soir que dans ces deux dramatique exemples illustrés; un en satin de coton noir avec une bande de coton blanc plissé de l'épaule à l'ourlet; et l'autre en coton rose organdi, imprimés avec de grandes

taches blanches et fini avec un piqué blanc col châle attaché.

(cliquez sur le titre)

Source

  

 

Wakhévitch Georges (1907-1984 Ukrainien)

est un créateur de décors, chef décorateur et costumier, il a créé plusieurs centaines de décors pour le cinéma, le théâtre, l'opéra et le ballet. Décorateur pour le théâtre, le cinéma et l’opéra. Il réalisa entre autres les décors de “La Folie des grandeurs“ et de “L’Éternel retour“

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Wegener Gerda (1886-1940 Franco Danoise)

est une portraitiste, peintre de genre, dessinatrice. après des études à l'Ecole des Beaux-Arts de Copenhague, s'installe à Paris en 1912 et participe aux Salons d'Automne, des Humoristes et des Indépendants. Elle illustra de nombreux livres et revus (Vogue, Journal des Dames et des Modes, La Vie Parisienne, La Baïonnette, Le Rire...) et remporta un grand succès grâce à ses dessins teintés d'humour et de sensualité. Son mari Einar Wegener, premier transsexuel, sous le nom de Lili Elbe, est son modèle favori. (Benezit, 669). Pochoir représentant, dans le goût du XVIIIè siècle, deux femmes à demi nues se rafraîchissant dans une fontaine, sous le regard "approbateur et connaisseur" de Léda. Ce pochoir dégage une sensualité proche de celle issue de "Douze Sonnets Lascifs". Très légères pliures et rousseurs n'atteignant pas le dessin. Ce pochoir fut offert par Gerda Wegener à Joseph Hemard

(cliquez sur le titre)

source

 

 

Yvonne Sassinot de Nesle (1937 Française)

est une costumière œuvrant pour le cinéma et le théâtre.

Sa carrière de créatrice de costumes au cinéma couvre 24 ans (1981-2005) sur une vingtaine de films.

Particulièrement intéressée par les films d'époque, elle collabore notamment avec Andrzej Wajda (Danton, 1982), Bertrand Tavernier (Un dimanche à la campagne, 1983), Youssef Chahine (Adieu Bonaparte, 1984, (Le Sixième Jour, 1986), Jean-Jacques Annaud (L'Amant, 1991), Philippe de Broca (Chouans !, 1987), Francis Girod (Lacenaire, 1990), ou encore Roland Joffé (Vatel, 1999). Plusieurs fois nominée aux Césars et aux Molières, son travail est récompensé en 1985 aux Césars (meilleurs costumes, pour le film Un amour de Swann, de Volker Schlöndorff). Elle a également une activité de créatrice de costumes au théâtre (1970-2003), à l'opéra (1987-2001), à la télévision (entre 1965 et 1979, dont Les Dames de la Côte, de Nina Companeez), au cirque (spectacle Alexis Grüss, 2001-2002) ; ainsi que de peintre (expositions de dessins, huiles, aquarelles, ou de maquettes de costumes). Elle illustre, en 1983, Le Bestiaire ou Le Cortège d'Orphée de Guillaume Apollinaire (eaux-fortes originales) et, en 2008, L'Abbé Lemire, un itinéraire audacieux (illustrations aquarelles et crayons).

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Yuri Annenkov dit Georges, Annenkov ( 1889-1974 Russe)

Il collabora avec de nombreux metteurs en scène, principalement Max Ophüls dans La Ronde, Le Plaisir,

Madame de... et Lola Montès, Anatole Litvak, Christian Jacque, Jean Delannoy, Marcel Lherbier et Henri

Jeanson.

(cliquez sur le titre)

source

 

 

Yvette Bonnay (Française)

est une créatrice de costumes, Yvette Bonnay a travaillé à partir de 1959 un film où le français comme un

créateur de costumes. Le premier film dans lequel elle a été impliquée en tant que telle était Yves

Ciampis Drame La tempête se déchaîne avec Curd Jürgens dans le rôle principal. Cependant, il a été suivi par seulement quelques travaux comme designer en chef d'un film, y compris Bertrand Tavernier vacances pour une semaine (1980) avec Nathalie Baye . La plupart du temps est venu Bonnay conduit par un autre concepteur en chef pour une utilisation comme en 1971 avec Le Chat avec Jean Gabin et Simone Signoret . Particulièrement souvent, elle a fait des costumes pour l'acteur Philippe Noiret à, avec qui elle déjà au Théâtre National Populaire avait travaillé. [1] Lors de leurs productions cinématographiques conjointes comprennent aiguille protège contre la folie pas (1969), Monsieur Albert (1976), La pyramide de famille (1984) et de Claude Chabrol Masque (1987). Pour Alain Cavaliers biopic Thérèse de la religieuse Thérèse de Lisieux Bonnay en 1987 a reçu une nomination pour un Césardans la catégorie Meilleurs Costumes . Cependant, il a été défait Anthony Powell , du prix de pirates gagné. Dernière Bonnay en 1996 a été actif dans le film.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Zandra Rhodes (1940 Britannique)

est une créatrice britannique. Populaire dans les années 1970, elle est connue pour ses créations aux couleurs vives.

(cliquez sur le titre)

Source

 

Zig (Louis Gaudin 1882 1936 Français)

ZIG était d'environ seize ans quand il a commencé à travailler pour la Cigale en 1922. Pendant longtemps, il a travaillé pour le Casino de Paris (1925-1936) et les Folies Bergère (1927 -1933), la conception, notamment des affiches pour Mistinguett et Joséphine Baker. C'est lui qui est devenu créateur préféré de Mistinguett après la mort de Gesmar.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Zinkeiser Doris Clare (1898-1991 Écossaise)

était une scène de théâtre écossais et créateur de costumes, peintre, graphiste et écrivain. Elle était surtout connu pour son travail dans la conception théâtrale.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Zofia Stryjeńska (1891-1976 Polonaise)

surnommée « princesse de la peinture polonaise », reste l'une des figures marquantes de la peinture polonaise du xxe siècle. Peintre, graphiste, illustratrice, scénographe, muraliste, membre du mouvement Rytm, son œuvre participe de la création d'un style national moderne, né d'un courant artistique inspiré du folklore et qui trouve son aboutissement dans le domaine des arts décoratifs.

Exubérance des couleurs et du mouvement, imagination et humour caractérisent une œuvre profondément originale, déclinée sur des supports multiples: toiles, affiches, illustrations, décors et costumes de théâtre, sans oublier des peintures murales dont on peut voir des exemples sur les façades de la vieille ville de Varsovie.

(cliquez sur le titre)

Source

 

 

Zyg Brunner (1878-1961 Polonais , également connu sous le Zygismund Brunner, ou Sigismond

Leopold)

dessinateur ,caricaturiste et illustrateur.

Il a présenté les travaux de la Gazette du Bon Ton et crée des illustrations pour des livres pour enfants tels que les contes de fées de Grimm , ainsi que pour osées romans. Il a travaillé pour La Vie Parisienne , Fantasio , La Baïonnette , Le Rire , Le Sourire , et de nombreuses autres publications. Anatole France lui a fait illustrer son roman Abeille.

(cliquez sur le titre)

Source